Et toi, t'en penses quoi ?

Incroyable !!!

En règle générale je ne suis pas un lecteur assidu, pour que je lise un livre en entier faut vraiment que celui soit différent de tous les autres. Quelle surprise en ouvrant les premières pages du tome 1, un régal ! Je l'ai donc lu en très peu de temps dès que j'avais du temps de libre. Des personnages atypiques qui vous font vivre l'histoire, c'était génial ! Encore merci de m'avoir conseillé de le lire, j'ai passé un très agréable moment !!

Alon Bensimon, Bandol
on n'est pas des kouyovs

Bonjour Mira, Mon amie Mag est allée sur ton stand et tu m'as dédicacé ton livre. Je l'ai commencé tout à l'heure et....je ne l'ai plus lâché jusqu'à la fin. C'est merveilleux, on est à Marseille et on vit avec tes personnages avec le parlé de là bas bien sûr ! Maintenant je suis accro et il me faut tous les autres. Merci

Jacqueline, EMBRUN

super je me suis régalée avec (les gambettes à Loulou) j en ai oublié de faire mon repas ,merci pour ce moment de détente

annette, marignane
dédicace au marché nocturne de Sanary en juillet 2016

Nous avons été attiré par le stand de Mirabelle dans le carré des auteurs par son sourire, la joie de vivre qui se dégageait autour de Mira. Elle nous a parlé de ses romains qui se déroulaient à Marseille, sa ville, comme l'indiquait une petite banderole attachée devant son stand. J'ai eu envie de les lire, car nous venions de visiter Marseille avec un guide et j'avais envie de retrouver cette ville dans un roman. J'en ai acheté plusieurs que j'ai choisi en parcourant la dernière page de couverture. Son style m'a emmené avec elle dans l’intrigue et j'avais hâte de découvrir le dénouement et le coupable. Nous avons des indices pour le découvrir. J'ai retrouvé un peu de Marseille. Je recommande ces livres que l'on peut dévorer sans complexe en une journée au bord de la plage ou dans un hamac le temps d'une pause pour oublier les soucis de la vie. merci pour ces bons moments.

isabelle, cormontreuil
Dédicace du 11 juin 2016 MARIGNANE

Lors de cette matinée ensoleillée, j'ai été "interpelée" et je n'ai pas été déçue. Quelle personnalité haute en couleurs ! C'était déjà prometteur. Me voilà donc dans ma chambre d'hôpital (sans vouloir plomber l'ambiance !!), au contraire, quel délice de commencer la lecture de "terminus, tout le monde descend". Je vais vite dîner (et encore j'ai de la chance il est déjà 18h50, hier c'était 18h20) et me replonger dans cette intrigue fulgurante. Merci Mira et à bientôt.

Nadine, MARIGNANE
Contemplation

Admirable Mira, Mirant à Massilia La marre et ses mirages, Admirant au passage Les rames et les amarres, La plage, Ravivant dans ses pages Par la plume d’un ramier De marrants policiers : Des amis c’est admis… Un miracle, Mira ! Commissaire admirée Mirabelle dorée Oh, Mirabile visu, Sera lue et relue.

Victor Hugo, Semoy
Jadooooooor

Coucou mira Je suis la julie de roxanne de marseille elle ma offert le premier livre contrôle parental a noel et j'ai adorée en une journée je les lue et j'ai adoré grave roxanne ma prêté le 11 les gambettes a loulou et celle qui ne savais pas et pareil lue aussi vite hate de te rencontrer et surtout de faire ma nouvelle collection de livre a tres vite .

Julie, Marseille
Je suis accro !!! Merci bien !!!

Tout d'abord merci pour ce plaisir que vous me donnez à chaque fois que je lis vos pages... Merci pour ces rires que je partage avec tant d'autres lecteurs... Merci de me faire découvrir par la même occasion Marseille... J'aime ces personnages hauts en couleur, touchants... Enfin bref, j'adhère totalement... Je vous ai découverte ou plutôt vos livres à la bibliothèque municipale et sur les conseils de la bibliothécaire et voilà je suis accro... Mais quelle bonne addiction que celle-ci... Je vais de ce pas créer un compte paypal afin de me procurer les livres que je n'ai pas encore lu et vais les attendre avec une impatience non déguisée. Voilà Mirabelle ce que je peux vous dire ou vous écrire avec sincérité. Marie-Laure

Marie-Laure, Rognac
Quand je vais dire ça à mon mari !!!

Oui, quand je vais lui dire que j'apparais dès la 2ème page dans le dernier polar de Mirabelle Barane, hein ? Qu'est-ce qui va dire ? Ben, il a dit :"génial" ! Hum ! Enfin, là n'est pas le principal même si ça m'a fait hyper plaisir. Le principal est que je crois bien que ce N°7 est mon préféré. Il y a un rythme d'enfer, on y rencontre des mots bizarres comme "ascardamycte" que je vais essayer de replacer dans une conversation ; et l'humour est toujours aussi présent. D'autre part, amener des Présidents dans l'intrigue, tout-à-fait d'actualité. Enfin, je ne me suis pas ennuyée une seule minute. Bravo Mira. J'attends la suite !!!!!!!!

Philomène, Marseille
c'est un régal

je suis en train de lire ,plutôt dévorer vos livres, le dernier que j ai , l’action se déroule près de la gare st Charles, j 'y retrouve vraiment l 'ambiance de certains quartiers de Marseille, à quand le prochain ou peut être est il paru? Merci de nous faire partager vos récits et votre bonne humeur.

tinou, MARSEILLE
Cheap goods

In my friend's web blogs they already have provided me on the website rolls, but mine usually is located at the bottom on the listing and does not selection when I place as it does for some individuals. Is this a placing that I have to difference or is this a choice they may have considered? . ekbdbddbdgdd

yyuutier, USA

hello Mira!! demain, carré des écrivains, j'en serai!!! et comme tu dis, je vais t'enrubanner pour Chantal, Ann-so et julie car je tiens à ce qu'elles te découvrent et rient autant que moi. Te lire, c'est comme regarder friends: (ceux qui adorent évidemment) on ne s'en lasse pas, on rit, on partage, on se rappelle...on re-regarde ... bref, un repère, je t'adore!!! et j'espère que tu auras le même effet sur mes amies. Bon, si je peux me permettre, un petit accord féminin de temps en temps quand tu t'adresse à moi...

roxanne, marseille

Coucou Mira, demain, j'espère te voir au palais Longchamp accompagnée d'un stock de tes aventures car, après avoir dévoré et super bien digéré le 1er lu, je compte bien approvisionner mon garde-manger littéraire pour me payer de bonnes tranches!!!

roxanne, marseille
Je me suis régalé !

Belle Mira, d'autant plus que j'ai du attendre les kouyovs pour lire la baronne, ( n'oublie pas que pour moi les mira c'est comme les calissons, c’est au moins par deux. Je sais les calissons c'est Aix et pas Marseille mais bon, ça marche aussi pour les suce-miel ). Je doit dire que la lecture successive de ces deux opus m'a ravi et m'a quelques instant fait oublié que je vis actuellement dans le grand nord. Je ne saurai miuex te remercier qu'en commandant le suivant tout de suite plus un lot des précédents que je vais offrir..histoire de continuer la contamination mirale...

Pierre, PARIS
Salut commissaire

Nous nous sommes rencontrés par hasard à St Victoret ,cette fête du livre,natif et passionné de MARSEILLE,j'ai cru et succombé à ta tchatche et ta chaude dédicace,mais de retour "a casa",je me suis aperçu que je possédais déjà ce magnifique roman issu de ta plume "Contrôle parental inclus"édition 2010 et même mieux,"Le11,les gambettes à Loulou"je te propose donc un échange de volume ,en tout bien,tout honneur,je n'ai pas encore lu les autres !!!!!!! A te lire et à te lire.A bientôt.

geo marseye, Marignane

Bonjour mira, ravie d'avoir fait ta connaissance aux vendanges litterraires, je suis sous le charme de ton dernier roman, je l'ai dévoré en un we... j'aime ton style et tes personnages attachants tout cela dans un environnement qui m'inspire aussi beaucoup... Ah comme MARSEILLE peut inspirer par ses richesses... Merci pour ton soutien pour le projet qui est le mien... je n'ai pas ton talent mais l'envie irrépréssible d'écrire est venue comme une thérapie... a trés vite je l'espère... bisous

ptite fillote berger, st cyr sur mer

Bonjour, Tout d'abord merci.. J'ai bien reçu le colis. Et en fait, si tôt fini, un petit livre de Jeremie Guez, je suis passé au tien... Il faut te dire que je reviens de passer 3 jours à Marseille... J'avais un peu envie de retrouver mes vacances... Ben oui mais... J'ai vu avec surprises tes personnages venir s’ébattre sur mes terres... Je vais te dire Mira . Tu parles bien de ma belle Picardie. C'est exactement çà pour les paysages; Quand à l'odeur de rosée, il me suffit d'ouvrir la fenêtre de la chambre qui donne sur un parc pour la sentir. Bon, j'arrête là sinon tu vas croire que j’exagère... Pour ce qui est de ta ville, je ne manquerais pas d'y retourner. En te lisant, je me suis aperçu qu'il y a toujours des choses à voir.. ( Chez nous aussi, remarques) Allez, à bientôt. Fais nous encore plaisir, surtout..

Regis, Amiens

Bonjour chère Mira, J'ai bien reçu le colis, juste avant de partir en vacances (dans le sud ; Nice puis Toulouse...Marseille, ce sera peut-être pour une autre fois !), les 2 livres m'ont ainsi accompagné sous le soleil, c'était parfait (Ce qui est moins parfait, c'est que je suis revenu aujourd'hui chez moi, près d'Orléans, sous la pluie, et en attendant de reprendre le boulot lundi !). Tu rappelles (à juste titre) que ces deux ouvrages étaient convoités par mon humble personne, c'est tout à fait exact. Mes mains tremblaient et la sueur coulait sur mon front buriné (pourquoi pas ?) lorsque j’aperçus le facteur qui introduisait subrepticement le colis divin dans l'ouverture de ma boite à lettres (qui est donc également une boite à livres), un rictus chafouin au coin des lèvres (oui, mon facteur est comme ça). A peine avait-il enfourché son magnifique vélo jaune pour poursuivre sa noble tournée que je me ruais vers la boite afin d'en extraire le précieux contenu... Hélas,je ne pus en trouver la clé (je l'ai retrouvée le soir même, dans la corbeille du chat, mais ceci est une autre histoire) et je fus obligé de forcer la boite avec un démonte-pneu. J'ai dû en racheter une autre, à un prix prohibitif. Je l'ai magnifiquement installée et elle fait à présent l'admiration de mon voisinage. A présent, rentré de vacances bien méritées -ainsi que je te l'ai précédemment indiqué- je viens de ranger tes deux ouvrages avec leurs prédécesseurs, sur les rayonnages de ma bibliothèque (ils sont juste à côté des San-A de Patrice Dard, et tout près de ceux de son illustre et irremplaçable papa - moi aussi je les collectionne !). Eh oui, nous avons quelques goûts en commun, outre l'illustre sus-nommé : Pagnol, Brassens......(évitons juste de parler foot !), je les lis et les écoute très souvent. Je te remercie pour ta série qui, je le souhaite de tout cœur, sera encore très très longue et de plus en plus formidable. A bientôt. Bises. Laurent

Laurent, Semoy (45)

Merci Mira de m'avoir interpelé au marché de sanary , après le premier j'étais déjà accroc et quel plaisir de te revoir à Bandol! En deux jours j'avais lu les deux suivants! Du pur bonheur en pages, de l'humour, des personnages qui donnent envie d'être leurs amis, des intrigues un peu loufouques mais qui accrochent, et ton rentre dedans avec tes lecteurs si sincère qu'on en redemande! Bref il me tarde de les lire tous ! Continue de nous faire régaler avec ton écriture et tu sais , je ne connais pas bien Marseille mais tu en parles si bien que ça donne envie d'aller découvrir ces petits endroits que tu décris. Bon je m'arrête là et chose promise chose due , tu as la bise de Alain, mon mari adoré que je vais bientôt contaminer!

Isa, six fours les plages
SUPER DE CHEZ SUPER

On n'est pas des kouovs c'est de LA BOMBE , vivement le prochain !!!!!! Bises d'ISA

Guy, MARIGNANE
SUPER CHOUETTE MERCI

Et voilà suis accroc juste un le 11 et les gambettes de Loulou ,le charme de Lino,l'humour de Mira!!!!j'ai pas laché le livre et je commande deux autre !!j'ai hate!!merciiii à très vite cher commissaire

pestoette, fontvieille 13990
Le petit dernier

Coucou ma Mira, c'est moi. Comme promis, je viens te rendre des comptes... Tu as rencontré mon père a Carrouf (tout comme nous nous étions rencontrés) et il m'a offert ton dernier. Je suis vraiment fière de tous les hommes de ma vie car ils comprennent tous ma passion pour les livres. Si tu écrits encore dans 15 ans (ce que j'espère!!) ce sera mon fils qui m'offrira tes bouquins. Mais assez parlé de moi. Évidement j'ai adoré ce dernier autant que les autres. Et je suis vraiment fière pour toi, et fière de toi. Malgré les difficultés que tu as rencontré (devenir ton propre éditeur, trouvez les finances...) tu nous as encore pondu une merveille. Mieux encore, la Mira de celui ci , si elle n'a rien perdu de son enthousiasme, sa vivacité d'esprit, son amour des autres, de sa ville et des siens, elle est devenue plus douce je trouve, plus émotive, évidement on sait pourquoi. Je vais éviter les spoilers et parler a demie -mot : Tu as su intégrer cette "nouvelle" sans en perdre le style policier, sans en faire trop, sans en rajouter. Mais je dois t'avouer, malgré la vieille femme a l'accent, malgré la pertinences de ses propos, je n'ai pas douter de Lino une seule seconde. Mais sans doute car j'ai l'impression de le connaitre"en vrai". Tout comme je n'ai jamais douter de toi et de ton talent, et tout comme j'ai l'impression de te connaitre "en vrai" à toi. Merci pour ce merveilleux livre, merci de nous faire toujours avancer en même temps que l'intrigue et les personnages, merci d'avoir un si grand amour pour les marseillais et pour leur ville. Merci de la défendre avec tant de ferveur. Merci de continuer a nous régaler et surtout ne t'arrête pas en si bon chemin. Comme toujours j'attends le prochain avec une impatience non dissimulée. A très bientôt. Ta plus grande fan (oui , c'est moi.)

jejumilan, Vitrolles
au plaisir de te relire

J'ai commencé à te lire et tu avais raison, je suis tombé sous le charme. C'est fluide, c'est drôle, c'est décalé, c'est goûteux comme une soupe de girelle et frais comme une anisette quai du port un 51 août. Continue à écrire et je pense que nous serons de plus en plus nombreux à te lire. La vie est faite de rencontres improbables, tu en es une. la littérature c'est la vie qui s'adresse à la vie et tu as tout compris. je ne vais pas finir de façon protocolaire avec un "salutations respectueuses" alors je te fais une bises virtuelle. A bientôt. Marc le prof qui a eu la chance de te croiser à Gibert.

marc, marseille

Bonjour Mira Je me permets de t'appeler Mira et de te tutoyer car je suis beaucoup plus vieux que toi. Grand amateur de romans policiers que je lis depuis plus de 40 ans ( SAS , COPLAN, Brigades des moeurs, etc.... sauf San Antonio ) j'ai découvert tes romans grâce à ma fille Julie (voir dédicace dans "Tu sais ce qu'elle te dit la Baronne?") . Comme je monte souvent à la capitale par le TGV , j'ai le temps de lire pendant le trajet. Ce jour là , je n'avais plus de bouquin en avance et Julie me dit : papa, je vais te prêter un livre de Mira et tu me dira ce que tu en penses! Donc pendant le trajet retour j'ai eu le temps de lire ton premier Roman "Contrôle parental inclus" et je me suis régalé! L'écriture est limpide, facile à lire avec une intrigue qui tiens debout même si parfois tu part en "vrille " avec tes anecdotes perso et tu fais participer le lecteur à tes énigmes. Du coup , j'ai demandé à Julie tes autres romans que j'ai découvert avec toujours autant de joie car tes livres sont frais et nous permettent de découvrir de très beaux quartier de Marseille. Dans tes livres tu parles toujours de toi (la vraie Mirabelle) sans y faire allusion! Je te remercie pour tes bouquins , il ne me reste plus à lire que ton dernier. Au fait " Mirabelle" est un fruit splendide et plain de goût! et "Barane" un produit pour faire briller! Tout çà te va si bien! Maintenant fini le cirage de pompes (barane) et il faut que tu te "boulègues" pour écrire un autre roman sinon je ne vais plus rien avoir à lire dans le TGV! Au fait , la prochaine fois que je monte dans la capitale , je donnerais ton bonjour à Gandolfi et au chien de Gaudin (boutade!) Merci encore et bises ainsi qu'à Loulou et Lino! Jean-François DELPIAS

J.F Delpias, Vitrolles

Fidèle lectrice, dès la 1ère heure, des romans de cette chère commissaire, j'attends impatiemment le dernier qui va sortir en juin. Un véritable bol d'air frais dans chacun de ces livres bourrés d'humour. Ma chère Mira aime passionnément notre ville de Marseille et chaque ligne nous baigne dans l'ambiance : mistral, calanques, Notre Dame de la Garde, rues, commerçants etc... Les intrigues sont bien rythmées, les personnages si bien décrits que j'ai l'impression de les connaître, l'interpellation régulière de Mira auprès des lecteurs très originale. Bref, que du bonheur !!!

Loulou, MARSEILLE
Voyons voir si ça marche ...

Bachi-bouzouk ! Graisse de hérisson ! Fesse d'huitre ! Bayadère de carnaval ! Concentré de moules à gaufres ! Mitrailleur à bavette ! Tchouck-tchouck-nougat ! Oryctérope ! Traîne-potence !

Le capitaine Haddock, Marseille
Bonjour Mira,

Après être rentrée à la maison avec plusieurs livres en main (je suis une dévoreuse papivore) dont contrôle parental inclus, je me suis installée confortablement en me demandant par lequel commencer. Après avoir fini le livre de BOURDIN "profileuse"que j'avais entamé la veille, je me suis plongée dans ton livre. Le style est très agréable et très sympa, on est en famille, on est bien. Tout le long du livre (que j'ai fini dans mon lit le soir même) le parlé me faisait penser un peu à San Antonio jusqu'au moment où j'ai lu que tes auteurs préférés étaient justement San antonio, Balzac etc. Tout se recoupait. Au magasin (du Pontet) hier, tu m'avais expliqué que les lecteurs trouvaient trop court le livre. Je confirme. C'est vrai on aimerait rester dans cette ambiance amicale. Tout ce que je peux te dire (au fait je te tutoie car ça parait évident entre nous et que tu dois avoir l'âge de mes enfants), c'est que tu es sur la bonne voie, continue. Tes livres respirent la joie de vivre et sonnent justes. Un petit reproche, un peu court. Je pense que si tu veux entrer dans la cour des grands, voir des très grands (F. DARD), tu vas devoir faire des livres plus épais. A mon avis (je suis très diversifiée dans mes lectures, cela va du livre d'histoire, au thriller, au roman, à San antonio (je les ai tous sauf 2) ) je suis en présence d'un auteur de talent, qui fera du chemin. Je t'embrasse (en tout bien tout honneur), et bouge toi un peu pour passer à la télé bordel............ Bisous

Domi, Avignon
Mira,

En passant dans la galerie de Carrouf Vitrolles, mes yeux se sont attardés un instant sur ton stand. ça aurait pu être celui de ta voisine, mais ce fut le tien. Là, tu m'as interpellé:"Venez, je vous explique!". Je t'ai écouté. Moi, fan absolue de Stephen King, aimant l'imagination de Weber, et même appréciant de temps à autres le cul-cul de Gossip Girl, je n'ai jamais lu de policier. Mais tu as su me "vendre" ton histoire à merveille. Je n'avais pas de quoi payer, je t'ai promis de revenir . Et je n'ai qu'une parole: le lendemain, j'étais là. Je ne t'ai acheté que le premier car tu m'avais prévenu: "C'est spécial, on aime ou on aime pas." Donc, prudente, je me suis dit que si j'aimais, je reviendrais. Le soir même, j'ai attaqué . Et là...ET LA!!!! je l'ai tué. Ton humour, ta façon de nous impliquer... C'était trop!! Il me fallait la suite, et vite! Je suis revenue le lendemain, mais tu étais déjà parti..."Elle ne sera pas là avant mardi" qu'on m'a dit! J'étais deg, sérieux. Mais bon, mardi, je vais récupérer mon p'tit bonhomme à la crèche et je téléphone à mon homme. Comme je l'avais bassiné pendant 3 jours avec toi, il m'a dit "C'est bon, on ira demain matin tous les deux, d'accord?" . OK, un jour de plus ou de moins, j'étais plus à ça prés, question frustration. Je suis donc rentrée. Et quelques heures après, lui aussi. Et là... ET LA!! SUUUURPRIIIIIISE!!!! C'est avec le plus beau des sourires qu'il m'a tendu les 3 suites, toutes dédicacées (merci ma mira!), "J'avais tout prévu déjà quand tu m'as téléphoné" qu'il m'a dit. Mon homme, c'est le meilleur, rien à envier à ton Lino, et il me connaît bien. J'en pouvais plus d'attendre. Dès que mon p'tit bonhomme à été couché, j'ai re-attaqué. A cause de toi, je me suis couchée à 1H30 du mat. J'ai lu numéro 2 et 3 à la suite. Je viens d'achever numéro 4. En tout, 3 jours pour 4 livre, tu es très, très forte... Mais j'en veux plus!!!!! Tes personnages sont devenus mes amis, et toi aussi. Bref, tu es entrée dans ma vie, et quand j'aime une fois, j'aime pour toujours. Alors au plaisir de te lire bientôt!!! bises.

jejumilan, vitrolles
Mira

Effectivement ce matin vous m'avez pas menti au sujet de votre livre, je l'ai trouvé exactement comme vous me l'avez décrit : drole, malgré l'intrigue( un sujet sordide),et pas commun dans l'ecriture j'ai bien aimé la façon dont vous avez de vous adresser à nous, on à l'impression de faire parti de l'histoire! Les personnages sont attachants surtout Loulou, la copine q'on rêve toutes d'avoir. J'ai hate de lire les autres livres. Merci

BIBLIO D ST VICTORET, ST VICTORET

rencontre sur ton stand a carrefour j'ai aimé ton coté rentre dedans... et aprés j'ai aimé ton livre le premier "controle parental inclus" voila rien a redire , tout bénef pour toi continu et moi je vais continuer aussi,je vais lire la suite... bye

nathalie, vitrolles

J'aime beaucoup ton style d'écriture ,ton humour et ta façon de voir le monde , que j'ai vue a travers ton livre en le dévorer en un seul jour. Je ferais partager la découverte de ton univers tout au tour de moi,car j'aime partager les jolie choses . Et pour finir ce qui compte le plus c'est que je suis ravis d'avoir fait ta connaissance . Laure ta compagne de la plume. Marseille

laure, Marseille

J'ai apprécié ton style et la manière dont tu m'as "aganté" au festival du livre le dimanche 10 . Effectivement il m'a remonté le moral d'un cran. En 48 h. je l'avais lu. Je suis passé du rire aux "presque larmes". (Bon j'ai la larme facile en ces moments de grande peine et solitude). Peux-tu me faire parvenir tes autres bouquins (dédicacés si possible). Je t'embrasse. A bientôt. André. PS: Je souhaite à tout un chacun de connaître la grande passion que j'ai connue avec ma défunte épouse. La douleur est à la même mesure...) Bon j'arrête car j'inonde le clavier. Bises

André, Marignane

Nous nous sommes rencontrées à la fete du livre sur la canebiere , j'ai mis un peu de temps de temps avant de te lire , j'étais avec ce fada d'Haruki Murakami .J'ai adoré me faire une nouvelle bande de copains : Mira , Loulou , Lino ... J'ai mis de la grenadine dans mon frigo au cas ou ... Je vais retrouver Enis Batur (roman turc ) Ciao bella

catherine, marseille
1,2,3,4!!!!!et le cinquième.....

ah quelle régalade du début jusqu,à la fin! je respire,je vis,je vois marseille :ma ville,oh,pardon notre marseille.Mira à la revoyure(j'ai un doute sur l'orthographe!)au bar de la marine peut etre.. ..,je suis née à quelques mètres:place aux huiles.

founette, marseille
Vive le commissaire mira !

J'ai adorée ton livre même si il y avait un sujet assez dur. J'ai bien aimé le concept du dialogue entre le lecteur et l'ecrivain c'est assez drole par moment. Je ne tarderai pas a racheter un autre livre. Bonne inspiration et bonne continuation et à bientôt :)

Arthur, Vitrolles

Je t'ai découverte par hasard au détour du rayon polar Marseillais alors que j'étais venue acheter le dernier Del Pappas. Je dois dire que je ne sais plus si c'est la couverture rose de "le 11, les gambettes à Loulou" ou bien la statue de "Elle qui n'en savait rien qui m'a attiré"...Enfin, je me suis laissée tenter.....et là, je te déteste!!!! Oui, vraiment!!!! Je ne parlerais jamais de tes bouquins à personnes!!!!! C'est minable ce que tu fais !!!! Bon, je suis peut-être allée un peu trop loin mais, tu l'avais cherché (c'est de bonne guerre, tu m'en fait tellement voir dans tes bouquins aussi!!!) Du coup, je te dois une explication : j'ai lu tes bouquins d'abord dans le désordre, puis dans l'ordre, puis je me suis amusée à nouveau à changer l'ordre et pourquoi????? Ben parce que je suis une droguée!!!! Je n'en peux plus d'attendre le suivant. Sinon, je les ai quand même prêté à tous mes amis, famille, voisins, en ce moment, ils sont en Australie. Et, c'est que toi et Loulou vous vous exportez très bien, vous êtes internationales. Je vais juste te donner un conseil : tu devrais en écrire un par jour car c'est le temps que je mets à lire un de tes livres... PS : Je t'enverrai la note d'avocat de mon divorce, mon mari est jaloux... PS 2 : Si jamais t'en avais marre de Lino, fais-moi signe... Bises et à très bientôt j'espère

cotemistral, marseille
terminus!!oh que non!! je l'espère pas!!!

quel beau début!! depuis le temps que l'on attendait que tu "concrétises" avé le bôôô Lino!! J'en suis restée comme deux ronds de flan! Encore un rêve, heureusement , tu l'as eu, enfin!!! Ce pôvre homme, tu lui tourneboules tellement la tête qu'il en a oublié sa chemise! Bon, ce n'est pas tout ça, mais il en est où le 5° (livre, pas arrondissement! Mira sois sérieuse deux minutes!!!)? Ton fanclub qui n'existe pas encore et que je me propose de fonder, si il y a des intéressées ou és, répondez moi!!!!!!!Bref! ton fan club attends et se ronge les sangs. Dis nous si on doit attendre jusqu'aux calanques grecques (dixit loulou) ou si on l'aura pour se faire bronzer sur la plage cet été!! bises à toi

Odile, Marseille
ou là là!!!

MIRA, MIRA, MIRA, m'ira pas! Je vais vous dire, vous devriez être interdite de publication. Vos livres sont effroyablement scandaleux. C’est une véritable torture que de lire vos livres. Vous me direz que s'ils sont si scandaleux, je n'ai qu'à m'abstenir. Et bien non, et c'est là que réside tout le problème. Je m'esplique, dés que l'on ouvre l'un de vos romans on ne peut plus le refermer, c'est une véritable drogue dont on ne peut plus se passer. Le problème suivant se pose alors: tant qu'il y a des pages à tourner tout va bien, mais dés que cela se termine c'est à hurler de rage, d'effroi et de désespoir. Quand un nouveau livre paraît alors c'est l'extase, la béatification d'un moment de pur plaisir dont je tairais ici l'intensité pour ne pas choqué quelque âme puérile. Alors par pitié pour moi qui suis tombée dedans, et pour les autres aussi (je ne suis pas égoïste) surtout mais surtout n'arrêtez pas.

lucie, MARSEILLE 07

Oulala, J'ai bien fait de le continuer ce bouquin, d'une part l'intrigue m'a bien tenu en haleine, même si au début j'ai failli perdre la tête (sans fausse allusion, quoi que!!) et puis tout d'un coup, sans crier gare, alors que je ne m'y étais pas préparée psychologiquement, que je restais depuis comme stàssi devant mon Lino et ma Mira, voilà t'y pas pas que!!! oh fan, me voilà comme un gabian, le bec ouvert en faisant sortir des cris de bonheur comme si je volais dans le mistral. oh Bonne mère, ça mérite un ex voto et un cierge digne de Don Camillo!!! et puis cette fin où Lino.... Mais non je vais pas le dire! c'est comme le secret d'une bonne bouillabaisse. Enfin Mira, là pour le coup tu as un bon coup de main, et je ne parle pas de ta bouillabaisse vu que je l'ai pas goutée. Je te laisse imaginer. En tous les cas je te bise sur les 2 joues. tu m'as fais bien plaisir. Merci

Marie-Laure, marseille

Comme tu me l'as demandé, je t'écris au bout des 3 premières pages de ton dernier roman "Terminus tous le monde descend". Qu'est ce que je t'ai fait??? Je suis complètement escagassée, estrancinée, je ne m'en remets pas. J'étais toute contente, dès les première lignes, je me voyais cette girelle dans les bras de ce beau gàri, j'ai même cru qu'il allait lui boucher le port avec sa sardine! J'imaginais presque des minots partout, partageant une bonne bouillabaisse... et voilà adioù les minots, les rascasses, et autres favouilles. Je n'en reviens pas!! J'ai failli ne pas le continuer ce bouquin, tellement y m'a monté la boufaillisse! Je suis tellement perturbée que ça fait 15 fois que je relis les 3 pages suivantes pour essayer d'y comprendre quèque chose avé toutes ces têtes qui ont disparues. j'ai failli devenir complètement fadade. Heureusement quand même que le beau gàri, il lui a fait le bisou, sinon je te l'aurai envoyé cager à Endoume et il aurait pu aller se faire une soupe d'esques!!! Du coup maintenant on me dirait presque le Ravi!!! Je dis presque parce que quand même j'ai un peu le gouaï mais bon, je lirai la suite on ne sait jamais!!!! Allez bise, va! sans rancune, sinon y a plus se suspens!!!

Marie-Laure, Marseille
Coucou je suis devenu fan !!!!

coucou, je suis devenu fan de ton livre... Tu me l'a dédicacé à la gare Saint Charles, le 29 décembre après midi. Je l'ai commencer dans la salle d'attente et continuer dans le train jusqu'à paris. Je me suis régalée. Je ne l'ai pas encore fini mais je m'éclate vraiment. Tu as un super style que j'adore. Je déteste lire, mais là tu m'a réconcilier avec la lecture. Merci pour ce magnifique livre que j'adore. Je pense que à mon retour j'achèterai les autres sans attendre. Merci pour tout . Au plaisir de te revoir pour une dédicace. Emilie

émilie, aubagne

Et de trois! Ce coup ci, il s'agissait de "Terminus, tout le monde descend". Mira..... il serait temps que ton éditeur ait la gentillesse de bien vouloir publier ton 5ème Roman! A cette vitesse, je les aurais tous lus (plus qu'un) et je vais rester sur ma faim. Et j'aime pas avoir faim! Bon je sais, tu vas me dire que sans critique dithyrambique, point de nouvelle aventure; mais au fait l'as tu seulement imaginée cette nouvelle intrigue? Non parce que, c'est bien beau de nous proposer à nous lecteurs, des romans qui ont la fraicheur d'une Grenadine, l'enthousiasme d'une partie de belote à la Pagnol, ou encore une intrigue magnanesque et le tout dans des paysages méditerranéen idylliques; mais une fois "à cros" nous avons désormais besoin de notre dose...comment ne pas être "Mira-addictif"? Ta prose devient un vréritable remède conttre l'ennui; tu devrais être déclarée "d'utilité publique"! C'est bien la première fois que moi lecteur, je me languis de me faire "enguirlander"... par un auteur (en plus)! Cher éditeur, je sais t'as plein de boulot (et là tu peux remercier tes auteurs d'ailleurs), mais accorde à Mirabelle l'importance légitime qui fera son succès et ta fortune. Mirabelle Barane a un public et tu sais comme moi qu'un Best Seller se construit d'abord avec une publicité à la hauteur. Mira est ton investissement pour lequel, elle, apporte son talent et son coeur. Biz Fred: Le mec qui vient (certes à chaque fois par hasard) à chacune de tes séances de dédicace sur Marseille...et oui mine de rien!

Fred, Marseille

coucou! pour une native et une amoureuse de cette belle ville, j'ai dévoré et en redemande encore§ merci encore pour vos dédicaces (à Virgin) et je suis devenue "accro" comme vous l'avez si bien écrit!!! fan de pied, qu'est-ce que vous êtes comme dans vos livres (mais cela je vous l'ai déjà dit!), et en plus cela ressemble à nous marseillaises. Y a que la miramobile que je n'ai pas encore vu; moi je préfère les bus et leur chauffeur, cela devient pagnolesque parfois! y a pas à dire pour la galéjade et les esspressions vous vous posez comme il faut! A bientôt pour les autres

Odile, Marseille
Tchou, tchou...

Ton dernier aux puces est un authentique merde qui m'a traumatisé à vie! Lorsque j'entends parler de police à la télévision, (notamment l'affaire de Lyon ou celle du "Carlton" de Lille), je ne peux m'empêcher de chercher lequel des flics pourrait être le héros, le personnage de tes livres, tiens lui c'est Lino, l'autre pourrait être Karim, Momo, et depuis peu Lafleur, ou bien ce fameux journaliste, Dadi. Bref tu l'auras compris, Mira est un peu rentrée dans dans ma vie. Concernant le petit dernier, je l'ai lu plus rapidement, ce qui m'a permis de l'apprécier d'avantage. Je l'ai trouvé plus dynamique, le commissaire Bordelais me plait bien, j'apprécie les explications historiques. Pour le négatif, ce qui me gène le plus, c'est le fait que parfois j'ai l'impression que la machine s'emballe et je me perds un peu les pédales, ne sachant plus trop si tu t'adresses à Lino, Loulou, Momo, ou à moi "pôvre" lecteur... Bon vivement le prochain, et longue vie à MIRA!

Frédo, BORDEAUX
Valériane.

Tellement heureuse d'avoir pu acheter vos livres sur "e-bay"...

Frédo, BORDEAUX
Je me la suis "goinffrée".....

....."elle qui n'en savait rien", dans l'après midi. Chère auteur (ça alors! encore un nom que l'on ne peut pas mettre spécifiquement au féminin...c'est con!) Je retrouve dans ce roman Un suspens digne de "Magnan" (putaingue ça rime....allez j'essai de le faire jusqu'au bout...que ne faut il pas faire pour accéder à la dernière page de ta prochaine epopée). De farces en galéjades Je profite de la balade Une histoire toute en fraicheur Un remède anti torpeur Même si Marseille je connais Par toi je suis encore initié Je ne pourrai plus aller en ville Sans chercher du regard ta Miramobille Ces compliments sont sincères Je te jure,en rien je ne déblatère Merci Belle! Fred (le mec avec un casque de moto, hier au virgin, qui a eu la chance de te voir interpréter un petit rat de l'Opéra à la grande comédie et un pot de Maryline, à laquelle n'oublie de faire un bise de ma part). PS: je garde au chaud ta dédicace pour le jour où tu entreras à l'Académie Française et ton sketche du "petit rat" pour ton entrée à la comédie du même nom.

Fred, Marseille
A quand le 5ème ?

Bon, tout d'abord, je te remercie pour le cadeau, je l'accepte avec joie !!! Ensuite ? Je commence par la fin ? Et bien, que je te le dise, tu peux encore faire de gros progrès en slovaque, me semble t-il, mais persévères, tu es sur la bonne voie !!! (lol) Cela dit, je n'ai pas commencé le livre par la fin, rassures-toi ! Donc, toujours aussi captivantes tes énigmes et toujours le même style délirant, ce quatrième est décidément un très bon cru. Tiens, à mes yeux, le meilleur ! D'autant plus qu'il m'a bien semblé que tu as étoffé ton récit : plus de détails des personnages et de l'intrigue, des descriptions si précises qu'on se croirait en visite aux côtés de nos amis, c'est bien, très bien même ! Et que dire des fans de Loulou qui se retrouvent ici avec un double en prime ? Et amusant ton commissaire Lafleur ! Un clin d'oeil à Laviolette, dis-moi ? Enfin, toujours de belles descriptions de notre Marseille, je vais regarder d'un peu plus près la gare Saint Charles la prochaine fois que j'y passe !!! Bref, que du régal et encore un bon moment de passé à tes côtés !!! Et pour conclure, juste une petite "remarque", tu peux encore un peu plus fouiller ton intrigue ou tes personnages, par exemple, j'aurais bien aimé savoir pourquoi et comment et où il avait été médecin légiste le Patrick ? Remarques, c'est pas que je craigne de le rencontrer, dans ce métier, en principe, le client, il n'a plus trop de questions quand il arrive !!! Zou, un dernier mot ? Continues ! Bises

CocoA, Marseille

enfin, je viens de passer commande de tes deux derniers volumes par le biais de "france loisirs". je ne doute pas un seul instant qu'ils doivent être plus aboutis après rodage et pourquoi pas critiques constructives. mais un avis suivra sûrement leur lecture mais je pourrais d'ores et déjà faire un petit commentaire qui n'engage que moi : au lieu d'un petit commissariat de quartier où le service serait en effervescence pour cause d'enquête sérieuse, j'ai l'impression d'une cour de récréation où la grande la belle, l'intelligente mira, se pâme devant ce "lino" que toutes tes lectrices semblent t'envier, plutôt qu'afficher une froide et digne indifférence (même feinte) face à l'amour fou de ce bellâtre, et que la grande, la professionnelle se laisse trop souvent souffler des solutions par sa sulbaterne et non moins amie loulou (quelque peu infantilisée dans ses comportements ou réactions)......j'aurais souhaité, vois-tu, que commissaire mira prenne un peu plus de hauteur dans ce trio......je précise bien que c'est une réflexion tout à fait personnelle et que ma foi, tout cela se passe à marseille et à marseille ce n'est pas à paris! voilà, avec de gros poutous et encore de nombreux volumes à suivre. supernen

supernen, paris

coucou c'est chantal et guy richard l'oncle de nadine zaffran on vient de commander les trois premiers tomes nous sommes impatients de les recevoir et de nous plonger dans ce nouveau monde. Nous te commenterons sur le site notre appréciation. A très bientôt grosses bises.

chantal, six fours les plages

Depuis que je sais qu'il est sorti... Qui, quoi ? Ben... le N° 4 !!!! Je me languis... de plonger dans ces nouvelles aventures. Mais je sens que ça s'approche, pour moi la date d'acquisition sera certainement le 15 octobre à St. Loup ! En attendant, patience, patience///

Philomène, Marseille
Mira

Bon, ben voilà, j'ai fini le premier tome de Madame le commissaire que je t'ai pris à un café pas très loin du Vallon des Auffres, au milieu d'une rue super bruyante de klaxons de mariage, tu me remets? J'ai pas mal aimé ton style vu que j'ai torché ton bouquin en une heure et demi, Loulou est ma favorite : elle fait ma taille, elle s'habille en 16 ans comme moi et j'ai 4 enfants dont des jumeaux tout comme elle. Lino... bof mais j'en suis qu'au 1er, alors ....J'ai lu les différents commentaires et les aventures de Mira semblent s'étoffer dans le descriptif des personnages et des intrigues, ( dans ce premier tome on reste un peu sur sa faim) j'ai donc hâte de voir ton évolution. Quant au commentaire négatif que tu as reçu concernant ta ville, je ne suis pas d'accord : c'était la 1ère fois que je venais à Marseille et je suis désolée mais l'accent de Loulou colle parfaitement au personnage et j'espère de tout coeur qu'il y a encore des Marseillais qui parlent "ave l'acent" et cette verve au 21°s !!! Il faut savoir prendre les choses au deuxième degré pour apprécier certaines subtilités! Continue Mira, c'est déjà beau de pouvoir te lire alors que tu n'avais pas d'éditeur au départ. Je te souhaite bonne route avec ton héroïne et ses amis, embrasse Loulou de ma part, mets un coup de pied au cul à Lino, et que la Force soit avec toi!!! Aurélia

aurélia, saint-raphaël

Je sens que c'est encore pas pour cette fois entre Lino et Mira. Mais bon tant mieux, j'aime bien aussi ce suspens là!!!!!! ça me rappelle de bons souvenirs!

Marie-Laure, MARSEILLE

Très fier de notre Commissaire Mira, et qui fait honneur à un autre commisssaire Marseillais, le Grand VAN LOC...Bravo, avec toi, t'y es d'accord pour qu'on se tutoiie..J'espère...? en plus on se tape des grenadines à défaut d'un pastaga ou d'une bonne anisette. Tes 3 premieres aventures nous ont captivés. Longue vie à tes complices, entention à Lino, des fois que Dida y se venge...!! Allez bonne plume et aux prochains "tomes de ta voix...!! " Gilany

Gilany Delarade, Marseille

Je suis impatiente de lire ton dernier livre. J'ai lu les commentaires de certains qui n'aiment pas ton style mais heureusement ils sont peu nombreux car moi j'adore. Rien n'est vulgaire, tout coule de source, Loulou, Lino et tous les autres. Que de rêve. A + Christiane. Marseille.

christiane, MARSEILLE 07

Salut Mira, Je tiens à te remercier pour les excellents moments passés à suivre tes passionnantes et trépidantes aventures. Je me suis régalé. Quelle originalité, quelle verve ! Délicieux mystères à résoudre, suspense, situations cocasses, personnages hauts en couleur. Tout y est. Et quel plaisir quand tu nous entraînes à ta suite, à un rythme décoiffant, dans une ville formidable que nous avons découverte lors de plusieurs séjours en famille. J’attends avec impatience la suite !

Manu, Binche (Belgique)

Que j'ai aimé tes deux premiers livres et je vais m'empresser de lire le 3 ièeme. Tu m'as bien détendu et crois moi cela n'est pas facile d'habitude. De grâce continue! tu nous fais du bien. c'est mieux qu'un prozac......

jojo, aubagne

Bonjour, je viens de finir le 3e livre (j'ai acheté les 3 sous la Girafe Zarafa3). Effectivement il ne faut pas prendre ces livres comme des livres policiers sérieux (type enquêtes des Experts) ! Ici c'est Marseille qui est à découvrir ou re-découvrir pour ceux qui connaissent et aiment. L'amour de l'auteur pour cette ville est visible à toutes les pages et on est là pour s'amuser pas pour se prendre la tête : de parfaits ouvrages à lire pendant les vacances ! Si c'était réaliste, Jean ne serait pas stagiaire à 16 ans à la police : ce serait impossible. Sinon à quand le 4e qu'on sache ce qu'il advient de Mira et Lino. Et que va dire Loulou ?

Zoé, Marseille
Pour Lou

Bonjour et merci pour ton message ! Merci aussi d'avoir su dire que tu n'aimes pas sans pour autant être insultante, je trouve ça très positif. Mes livres n'ont rien à voir avec les vrais romans policiers, ils sont fait pour distraire et uniquement pour ça. Cependant, moi qui vit à marseille depuis toujours, je peux t'assurer que des personnages qui parlent comme Loulou, il y en a des tonnes, j'en croise tous les jours dans tous les milieux sociaux et ils ne sont pas idiots, loin delà. Cette manière de parler, c'est ça le "vrai" accent marseillais.Pas celui des quartiers, ni celui d'Aix ou de Augagne, mais bien celui des gens qui habitent marseille. Ils s'expriment comme ça, exactement comme ça. Perso, j'habite à Endoume, je côtoie des femmes de 40 et bien plus, elles ont lu mes livres et se reconnaissent parfaitement dans Loulou, la seule dans mes livres qui ait justement cet accent, les autres parlant comme toi et moi. Si tu as lu, je m’étonne que tu juges Loulou comme une cagole et une imbécile, car ce n'est vraiment pas l'image que je souhaite donner d'elle, et c n'est pas non plus comme ça que mes lecteurs la perçoivent, elle est la préférée de tous, et de loin : Humanité, sincérité, franchise et simplicité. Mais cagole, certainement pas. Coté intrigue, elles ne sont pas essentielles. Coté Marseille, c'est vrai que j'adore ma ville et que j'essaye justement de la montrer sans les clichés habituels, je regrette que tu ne la retrouves pas en lisant. Pour finir, les policiers de mes livres n'existent pas ! Mes romans ne sont pas des romans policiers sérieux ! Tout est une vaste blague et c'est comme ça qu'il faut les prendre. Les flics de Marseille sont aussi bons qu'ailleurs, ( ou aussi cons, au choix ) mais n'ont rien à voir, de près ou de loin, avec ceux que je décris. Si tu pensais le contraire, alors c'est que tu es vraiment hermétique à mon humour, et après tout, tous les gouts sont dans la nature, tu ne seras pas la seule je suppose à avoir cette opinion. J'espère quand même avoir su te faire sourire de temps en temps, car c'est l'unique but de mes bouquins ! Merci encore pour ton message et puisque tu es à Paris, si tu passes par la Place des Vosges, une petite pensée pour moi, j'adore cet endroit. Mira.

Mira, Marseille

Bonjour mira, apparemment je suis seulement la deuxième à ne pas aimer ton style d'écriture même si je pense que ceux qui n'ont pas aimé ne viennent pas forcément sur ton site pour te le dire. Je pense avoir des choses intéressante à te dire donc c'est pour ça que je laisse un petit mot. Je n'ai lu qu'un seul de tes livres : les gambettes à Loulou que ma mère m'a offert parce que je m'appelle Lou. Je trouve malheureusement et pourtant je suis née à Marseille et j'y ai vécu jusqu'à mes 18 ans, que loin de mettre cette ville en valeur, tu la ridiculise par ta manière de faire parler tes personnages. En effet peu de personnes (de la tranche d'âge de tes personnages) parlent encore comme ça avec cet accent. Le fait que tu l'ai transcrit nous donne l'impression que Loulou est une "cagole" de 15 ans et non une femme (inspecteur en plus) de 40 ans. je trouve que le problème de ce livre est qu'il donne exactement a Marseille l'image qu'elle a à l'extérieur, c'est à dire (et désolé pour le gros mots) une ville de cons. Si la police de la Canebière (je visualise très bien, mes parents n'habite pas loin et de plus ils ont le nouveau commissariat) est vraiment comme ça, parle comme ça, (bon je ne dis pas que quelques individus ne sont pas comme tu les décris, il n'y a pas que des futés à la police) alors Marseille est au fond du gouffre et ne volera pas haut. Si les policiers (haut placés en plus) préfèrent faire des farces idiotes (niveau gamine de 14 ans) pour rendre jaloux tel ou tel commissaire pour le pousser dans les bras de telle ou telle autre commissaire, je crois qu'on en finit plus et que les enquêtes graves et importantes ne sont pas prêtes d'être bouclées!!!! Enfin sache que j'ai lu des romans policiers (j'en suis fan) qui se passe à Marseille ou dans d'autres villes (je pense aux romasn de Dona Leon qui met Venise très en valeur et de façon très réaliste et sincère) qui rendent un beaucoup plus bel hommage à leur ville que toi à Marseille que tu semble si bien aimer. Maintenant je ne doute pas que tes romans puissent plaire aux adolescentes de 10 à 16 ans mais moi qui aime ma ville, j'ai compris le point de vue de certains parisiens sur cette ville lorsque j'ai lu ton livre. Voilà tout ce surplus est dommage car il appauvrit l'intrigue et laisse une amère déception lorsqu'on que la dernière page est finie. La richesse de Marseille est réelle mais ton livre est pour ma part une tentative ratée de la faire partager. J'ai fini ma critique qui j'espère sera constructive entre deux personnes amoureuses de Marseille.

Lou, Paris mais originaire de Marseille
QUELQUES COMMENTAIRES SUR CONTROLE PARENTAL INCLUS QUE JE VIENS DE FINIR

Je t'ai rencontrée samedi dernier à Auchan Saint-Loup où je faisais mes courses avec mon petit garçon, tu étais là toute seule assise au milieu de tes livres, et moi qui adore lire, j'ai tout de suite voulu en savoir plus, je t'ai pris CONTROLE PARENTAL INCLUS, que je viens à peine de terminer, et franchement, je n'ai pas été déçue, quel livre rafraichissant, inattendu, drôle et intéressant qui malgré le sujet grave a eu le mérite de me faire rire et de me détendre ! Donc, comme tu peux le constater, je suis maintenant ACCRO, et j'ai l'intention de faire mon petit stock pour les vacances d'été ! Bonne continuation à toi et à bientôt Une lectrice qui va devenir très fidèle Hassna

Hassna, Marseille
Bravo Liver !!!!

Mais t'es pas malin, j'avais dit " la réponse, pas sur le site !!!!" alors mainteant je susiobligée de clore le concours... bravo à Eric, Laurent et donc à toi Liver, les seuls qui avez trouvé l'erreur cachée dans le troisième Mira ! Pour votre gouverne les autres, Liver a déjà gagné le troisième car son message a été choisi et copié dans mon dernier bouquin, et voilà qu'il remet ça avec le jeu... Oh ! Il vient de Paris !!!Vous n'avez pas honte ? Bon, je mets une autre coquille dans le prochain, et j'espère que vous ne me ferez pas perdre la figure devant les autres de la Capitale ! Liver, pour Mlle Rocher, tu n'es pas le seul à avoir vu le trucmuche, mais ce n'était pas ça la réponse...j'avais pas fait esprès....

Mira, Marseille
Salut Ma Belle,

Encore moi, eh oui, Liver est de retour! Pour le troisième tome qui fut pas facile à gagner, con! mais ce coup si, je me la fais modeste, car faut laisser la place à vous autres, bande de truffe! Car si tu me permets, Mira, toi t'as la classe pour nous faire rêver, mais quand tu m'as dit qui y a que deux gars qu'on trouvé le bug, que c'est pas pierre louis dreyfus, mais robert louis, alors je suis catastrophé, moi le parigot immigré! C'est comme la melle Rocher du chapitre zwei qui devient melle Miroit au chapitre siete? qui l'a remarqué, hein? C’est pas parce qu’elle le paluche qu’elle doit prendre son nom, sinon où on va ? Ou alors y pensaient trop à Katia, les obsédés, au fait maintenant que Lino l'a plaqué, si t'as son numéro, moi j'aime le jazz! Sinon ton bouquin, j'vais pas trop en dire, sinon les truffes vont pas l'acheter! Mais là t'as fait du bel ouvrage, l'histoire est sensible, émouvante et flirte avec un passé qui sent pas toujours bon...mais c’est de la vrai vie comme on aime. Toi, pour une fois tu te la fais modeste, ça doit être dans l'air du temps. Loulou, elle, rayonne plus fort que son auréole et c'est tant mieux, embrasse-là pour moi, com' d'hab'. En revanche, surveille un peu ton Lino, il a les chevilles qui enflent, le Matador! Bon, j'veux pas me mêler de ta vie privée, car en plus t'es une fille trop amoureuse que tu calcules plus très juste, mais vient pas nous chialer sur les basques dans le prochain bouquin que t'es cocu! Alors tu l'épouses ou tu le claques, et Baste! le Rambo des jupons! J'ai dit que je faisais court, alors j'arrête là et j'te bise fort en attendant le petit dernier. PS: Pour les truffes:ACHETEZ SON BOUQUIN!

Olivier, Marseille

Ha enfin je suis là !!! Bien oui j'ai mis du temps !!! j 'ai tellement attendu la dédicace , j 'en ai tellement fait pour celle là que je ne m'en remets pas ... A tel point que j 'en suis encore à la dédicace ... bien oui j 'essaie toujours de la décrypter !!! Attends tu sais pas ce que j 'ai dû faire pour l 'avoir !!! Premier fois le mercredi toute heureuse j'arrive Put1 je vais voir "commissaire Mira" Qu'est ce que je vais lui dire ? comment elle est ? et si elle n 'était pas celle du roman ? ... Suspens fini , catastrophe ... elle n 'est pas là cette cruche ... ELLE EST OU ? Bon , je me "chique » la langue , oui ...pour me calmer ... Le premier qui me cherche va en avoir pour son grade ... Mais bon en couvrant les KILOMETRES du retour le calme revient ... Oui Parce que je viens pas d'à côté moi, elle semble l'oublié la belle .... Bon après m'être assurer que le vendredi madame grenadine sera bien là , rebelote ... 20 min pour y aller , cette fois c'est la bonne j 'en suis sûre elle m 'attend …. Et encore ces mêmes questions qui reviennent et qui trottent dans la tête … pas longtemps cette fois -ci, elle est là , ELLE EST LA !!! HAAAAA ! YES !!! Et voilà ça commence … Blablabla ...blablabla ….Put1 c'est bien la copine de loulou , elle a une sacrée langue … Une vraie Marseillaise ...Tchatchatcha et tchatchatcha ….. houlà déjà ¾ d'heure Noooooonn Déjà … Bon c'est l'heure , un gros poutou et me voilà partie... oui un gros poutou sois pas jaloux(se) parce que déjà à la lecture c'était déjà ma copine , mais maintenant ça y est elle fait parti de ma famille … Tu crois quoi ? je suis pas une fille facile ...mais pour elle je lui ouvre ma porte , c'est quand elle veut une grenadine à la maison !!! Et mira ! y a pas la plage chez moi , mais j 'ai la piscine ça te tente ?

celle qui voulait sa dédicace, velaux
Salut mon amie de la plume!!!

Petit rappel, nous nous sommes croisés aux galeries de carrefour vitrolle où tu dédicaçais tes oeuvres. J'étais avec ma femme et nous avons papoté littérature, tu me remets ? Bon, je viens de terminer les premières aventures du commissaire Mira, les trois enquêtes naturellement, et frinchement je me suis régalé. Nous avons eu Pagnol qui se galéjait de la provence, nous avons eu le pauvre Izzo qui nous faisait visiter les coins les plus sombres de Marseille et maintenant il y a toi, juste une chose, vivement que les délinquants et les criminels s'agitent pour que le commissaire Mira reprenne du service sous ta plume. Encore merci de me rappeler que notre ville est très particulière. Je me permets juste deux choses. Il y a un site que peut-être tu connais déjà: www.tueursenserie.org. Là tu peux prospecter tranquille si par hasard un tueur en série attaquait Marseille. Les articles sont bien faits et parfaits pour une éventuelle documentation. Enfin, je te donne le titre de mon livre : l'ange de la mort, par georges nappi, pas de pseudo. Tu peux déjà lire un extrait sur le site d'édilivre( www.edilivre.com). Je t'embrasse et te souhaite une bonne route sur les lignes littéraire. Georges.

georges, salon de provence

Bonjour Mira, ça y est, 2 heures de lecture, dimanche matin, je suis encore dans l'ambiance. Je viens de retrouver le marseille de mon enfance, celui avè l'assent, les cagoles, le soleil, une terrasse sur le port, la mer et la bonne mère... Enfin, je suis restée collée comme une arapède et j'ai adoré cet air marin et marrant. Je ne sais pas ce qui s'est passé mais tu es quelqu'un de spécial. Il y a, dans la vie, des rencontres, trop rares, qui te reveillent !!!!! Je n'aime pas la grenadine, mais j'aimerais en boire une avec toi ! Joelle

joelle (maroc), hyères

voila j'ai lu le premier sachant qu'il est 19h30 et que ma mere a acheté tes livres aujourd'hui même (le 30 avril) en milieu d'aprem... pour dire que je l'ai autre que dévoré! c'est un livre vachement prenant, heureusement que j'avais rien prévu parce que même pour aller pisser je l'ai pas laché :) merci super moment en ta compagnie et derien pour l'indice c'était cadeau!! gros bisoux de joelle du Maroc (qui te donnnera des nouvelles dés les livres lus) et de sa fifille

charlotte et joelle, hyeres (maroc) hihi
Subjuguée par le style d'écriture...bravo!!!

Un seul mot au sujet de notre rencontre, le 03 avril 2011...MEKTUB.....je me suis approchée de ton stand minuscule et tout de suite j'ai été attirée par ce charisme que tu émanes...une femme humaine, authentique, sensible....au caractère joviale.... J'ai acheté les trois romans et j'ai littéralement succombé à ton style d'écriture, au charme de Lino, quel tombeur celui là!!!ainsi qu'à l'Insoumise, l'Incontrôlable mais adorable Loulou...j'adore son franc parler, ses coups de gueule mais aussi tout l'amour qu'elle te porte... Je t'ai suivi complètement tout tout au long de l'aventure au travers des quartiers de Marseille...Marseille, une ville à part mais tellement merveilleuse avec des Marseillais authentiques. Mira, je souhaite que le monde entier découvre tes oeuvres...car tu le mérites.J'espère que tu n'as pas oublié mon prénom qui n'est pas commun...CLAUDIANE.... Avec toute mon amitié ma chère Mira Continue d'écrire....et nous faire rêver dans ce monde si triste....

CLAUDIANE, MONTPELLIER

Je les ai dévorés ! les 3 ! j'ai adoré, j'ai appris plein de trucs sur ma ville, Mira tu nous amènes à remarquer un tas de petits détails auxquels on n'avait jamais prêté attention, comme l'immeuble avec les petits carreaux aux fenêtres au port! c'est vrai je l'ai vu! et puis tu sais, je travaille sur la Canebière, alors maintenant quand je me ballade par là-bas, je regarde autour de moi... on ne sait jamais, je risque de te croiser un de ces jours, ou bien Loulou, ou alors... the must, le beau Lino ! Bon, ceci dit, je me languis de connaître la suite de vos aventures, alors j'espère que tu bosses à nous concocter encore plein de belles histoires ! Bon Mira, je te fais de gros bisous, je compte évidement sur toi pour embrasser Lino et Loulou de ma part, et si on se croise, promis je t'offre une grenadine sur le port, au soleil, et on pensera à tous tes lecteurs qu'ont pas la chance qu'on a, nous, de vivre à Marseille ! Biz

Michelle, Marseille

je suis tombée sur vos livres samedi dernier au Centre Commercial de Vitrolles, et j'ai bien fait de prendre les trois sur un coup de coeur. J'ai déjà "vécu" les 2 premiers, et on est seulement lundi. Et je me réserve avec délectation le 3e roman, pour mercredi après midi, mon jour de repos. Un régal que je savoure d'avance. Merci encore pour ces moments de "pur bonheur".

marie-line sans "y", marseille
Lecture découverte

Chère Commissaire, Je viens de commencer la lecture de votre roman "Elle qui n'en savait rien" et je suis surpris par la forme d'écriture. C'est en effet la première fois que je lis un ouvrage qui vous invite d'un façon aussi convaincante. Je compléterai mon commentaire quand j'en aurai terminé la lecture.

charovi3539, Villeurbanne

Bonjour commissaire, Alors ton clavier d’ordinateur, il refonctionne correctement ? Hier quand je t’ai croisé à Carrouf Vitrolles, il partait en biberine ton machin. Déconnes pas avec ça, fais le réparer fissa sinon tes prochaines histoires on va rien y comprendre. Au fait, tu permets que je te tutoie ? De toutes façons ça fait 166 pages que toi tu le fais, alors y pas de raison. Bon tu sais quoi, dans « contrôle parental inclus » tu m’as fais me souvenir d’un truc que j’avais complètement oublié : le sandwich tournedos-frites-salade-tomates-sauce blanche ! Quand je travaillais à Marseille c’était au moins une fois par semaine. Tu me crois pas ? Eh ça va, j’avoue Madame La Commissaire : c’était plutôt deux fois par semaine. Un vrai accro ! Mais j’étais pas seul, hein, y avait aussi les collègues du boulot. Oh n’insiste pas, t’auras pas les noms des collègues, je suis pas une balance non plus. Par contre je me souviens pas que le type il y mettait des tomates. Faudra que je retourne vérifier. Ah, putain que c’était bon ! Rien à voir avec ces panini à la con qu’ils te font dans les croissanteries des galeries marchandes qu’il t’en faut au moins deux ou trois pour être un peu calé et que ça te coûte un bras. En tout cas la prochaine fois que je vais à Marseille je sais où j’irais manger. Merci commissaire. Olive (comme Olivier hein, pas comme la femme à Popeye d’accord).

olive, de pas loin
sous le charme ...

et ben tu sais quoi?? non evidemment tu sais pas encore! je le sais ca va. ok je passe aux chose serieuse , ro lala un peu d'humour mira. alors je disais donc ... ah voui voila ca vient. je t'ai rencontrée par zazard et frinchement j'ai bien fait de m'arreter car je suis devenue une fan inconditionnelle de tes aventures! voui voui, bon c'est peut etre un peu precipité de dire ca mais pour l'instant ca me convient. l'histoire est simple sans etre sans interet et l'intrigue tout aussi bien monter. ton amie loulou est une marseillaise pure souche et ca donne du frais dans la lecture, je crois que plus authentique que ca tu meurs! oh ca va prend pas ca au pied de la lettre non plus. ta pas vue comment tu me parle toi quand tu es fachée?! ... bon ca va si tu t'escuse alors c'est oublié. je suis dans ta troisieme aventure et je te dis la fille qui fait son apparition ne me plait pas du tout (mais ca je te l'ai dis cet aprem). et puis mira oh bouge toi miche un peu et va me prendre ce lino entre 4 yeux! il ne risistera pas tu le sais alors fonce ma vieille! bon sur ce je me remet a ton aventure paseque c'est pas tout mais on a un empoisonneur a mettre au bomette. je reviendrai ... a plus coupine ...

julie, carry le rouet
Et c’est parti pour l’aventure du «Tome 3» !!!

Et tout d’abord, saches que je t’avais pas oubliée mais faut que je te dise que j’ai eu un mal fou à le trouver ton livre… Vè !!! Je suis allée deux fois au Virgin, à l’intervalle de 15 jours à chaque fois, et il n’avait pas renouvelé les stocks !!! Tu pourras les engueuler, bien que je m’en sois chargée en avant-première, mais y a des fois que deux fois valent mieux qu’une ! Bref, tout cela pour te dire qu’en désespoir de cause, j’ai fini par le commander chez «les Amazones», même pas huit jours après, je l’avais enfin !!! J’ai attaqué de suite… Et j’ai des choses à te dire !!! Plusieurs choses !!! Pecaïre, je suis basarette, tu le sais ? Zou, c’est parti !!! Déjà, page 10, tu fais exprès de pas le dire qui c’est le coiffeur le plus cher de Marseille ? Tu as peur de faire de la pub ? Ou tu veux égoïstement garder les bons plans de Mars pour toi seule ? Et page 12, cette foi ! Mélodramatique ? Certes… Oui ! En plein ! Mais j’aime aussi… On ne peut pas toujours rire dans la vie. Et çà fait du bien pour « mon ego à moi » de voir que même la belle et grande Mira peut avoir des moments de déprime. Elle devient humaine… Presque ! Et page 13, maintenant ! Tu te moques ? Ou tu veux me faire croire qu’il y avait foule à cet apéro ? Parce que le conseiller général, départemental et cantonal, c’est qu’une seule et même personne ! Encroyeuse Madame la Commissaire ? Besoin d’en rajouter ? Mais on me la fait pas à moi, ils étaient pas trois mais un ! Bon, je ne vais pas continuer sur toutes les pages, çà coupe ma lecture et donc ma concentration… Je reviendrai donc que quand çà sera essentiel !!! Heu ? Je suis déjà de retour... Mais là, je ne peux pas m’en empêcher de commenter ! Quel éclat de rire avec «La piqure» de Loulou, cette athénienne sait vivre… Une vraie (é)...«piqurienne» cette fille !!! Mouarf ! Bon sang !!! Alors là, franchement, je suis ton conseil avisé parce qu’interrompre ma lecture à la page 46 va me faire le plus grand bien au contraire ! Ce n’est même pas envisageable de rester assise dans mon fauteuil alors que cette Katia est en train de t’avouer être amoureuse de Lino et va jusqu’à te demander conseil pour le séduire !!! Mais tu es folle de nous faire des émotions pareilles… Il m’en est venu la «boufaillisse» si je peux me permettre de m’exprimer ainsi ! Tu vas en plus la jouer bonne copine avec ta rivale ? Peuchère… Tu peux le dire que c’est le monde à l’envers !!! J’aurais tout lu ! Tiens, je vais me servir un petit verre de «Grenadine» pour me remonter et trouver le courage de poursuivre ! Voilà, c’est fait, je crois que çà va, je suis requinquée, j’ai continué ma lecture. Au fait, bien vu pour le 2ème prado, après tout, avec trois prado, çà en fait deux de trop, çà fait genre prétentieux, on en a plus que les autres, nous, après on va encore dire que les marseillais, ils exagèrent toujours tout, alors, bingo, on peut y mettre deux grands noms du «temple» de Marseille sur ces prado-là ! Par contre, dis donc, t’y vas pas de main morte avec la «grève mensuelle des cheminots», tu vas te faire des amis à la SNCF ! Tu ne comptes pas sur leur lectorat ou alors tu spécules sur leur légendaire sens de l’humour ? Et au fait, comme je sais que çà te tient à cœur que je te réponde à ta note petit un de la page 84, oui, je confirme que je connais bien l’Alcazar, j’y traine assez souvent mais çà va, je reste, çà me plait ! Car justement, en tournant les pages, je vais tout de même de surprise en surprise entre la croix gammée, l’aigle et Adolf dans un cœur… Franchement, là, tu m’impressionnes, je me demande où tu vas chercher tout çà et je ne sais pas encore où çà va nous mener mais j’applaudis l’effort d’imagination et le suspense… Tu soignes l’intrigue et tu tiens en haleine, le lecteur est ferré, bien vu, bravo ! Tiens, je m’arrête sur ton explication plutôt contrainte d’ailleurs puisque suite à la «mise à pied» de Loulou. Elle est émouvante cette explication-là, que dis-je, désarmante serait le mot juste. Pour un peu, elle monterait dans mon estime cette pimbêche de Mira qui nous nargue, fière «dans son jean taille basse moulé 38 qui fait tourner la tête des kékés de la Canebière» (méfie, copyright Liver pour la description mais elle est trop belle pour ne pas la reprendre) et devant laquelle toute fille digne de ce nom meurt de rage et de jalousie, même si la fréquentation de Madame la commissaire n’est qu’épistolaire ! Mdr ! En tant que lectrice, je ne risque pas de le fermer, le livre, pour une fois que Mira est «humaine» et «s’aplatie» comme tout le monde ! Cela dit, je veux bien l’adresse mail de Lino ! Promis, comme tu le demandes, je serai très, très, très indulgente… Tu peux me faire confiance ! La conclusion du chapitre 5 ? Peuchère, mais tout simplement répondre que tu aurais bien voulu être plus qu’une amie peut-être ? Mais bon, cela dit, c’est ta vie privée, çà te regarde… Tu fais comme tu veux… Surtout que moi, j’essaie de te donner de bons conseils et que toi, tu es de longue à me gueuler dessus ! Non, mais fan de chichourle, tu crois pas que t’abuses là ? Je suis à la page 115 et j’y reste !!! J’y retournerai pas un peu plus haut dans ton roman ! Tu me prends pour une ensuquée ? Parce que moi, Madame, j'ai tout bien suivi le fil de l’histoire et que je me rappelle très bien de ce que vous vous êtes dit au bar Pierre, la Katia et toi… Cela dit, moi aussi, je suis contente de retrouver Jean à la page 121. Je l’aime bien ce minot-là ! En tout bien, tout honneur bien sûr, parce que sinon, je préfère les hommes mûrs, genre Lino ! Ho !!! L’étrange coïncidence !!! Et, désolée mais pour cette fois, je vais la jouer dans le déballage intime mais aussi, c’est ta faute à tout le temps me demander conseil, j’y prends goût. Bref, c’est curieux car moi c’est ma mémé qui disait toujours qu’un mort laissait sa place à un nouvel arrivant et qu’il fallait bien faire attention aux signes car dans une famille, un décès s’accompagnait souvent d’une naissance ! Et le beau discours sur le pardon que te fait Katia ! Cà me rappelle une amie très chère, pleine d’humanité et souvent de bon conseil… Et pourtant tu ne parles pas d’elle puisque ton livre était terminé quand on s’est rencontré ! Et au fait, séquence «3615 MyLife» terminée, à ce stade de l'histoire, je crois surtout que ta Katia, elle est bipolaire !!! Et c’est pas que je sois une «sans cœur» mais vu la situation, je garde la tête lucide moi et je me demande si tu ne devrais pas un peu creuser du côté de ce cousin atteint d’un cancer ? Tu vois que je fais des efforts pour suivre l’enquête… Après, c’est normal que Loulou te fasse un brin d’ombre, c’est pas sa carrure, ni ses seins qui font rêver, ok, on l’a bien compris au fil de tes descriptions, mais c’est sa joie de vivre, sa bonté, son humanité qui fait tout son charme… Réfléchis-y avant de me crier dessus et prends en de la graine ! C’est un conseil d’amie. Et dis pas que c’est pour nous consoler à nous, toutes les filles qui répondent pas à la description de Liver (je vais pas la recopier à chaque fois ? Je te laisse le soin de remonter plus haut dans mon message…) mais çà fait du bien de se dire que d’être ravissante, çà suffit pas toujours ! Et toc ! Et en plus, maintenant, elle est pote avec Marius Trésor, Louisette ? C’est vraiment une fille qui gagne à être connue ! C’est quand que tu me la présentes ? Au fait, pour répondre à ta question et non, je ne sais pas lire le chinois, mais après tout, je m’en moque du numéro du chapitre, le tout, c’est ce qu’il y a dedans ! Basta ! J’irai pas au chapitre précédent ! J’en ai marre de me faire crier dessus et que tu me donnes des ordres, Madame la Commissaire, je me rebelle, moi ! Je crains degun et je n’aime pas la bière ! Puis la pizza, çà fait grossir ! Mais j’ai de la grenadine pour au cas où on sonnerait à ma porte ! Et puisqu’on continue quand même ensemble, alors oui, j’ai regardé partout, même sous le lit et dans l’infirmerie accessoirement !!! Parce que je te rappelle que pour l’instant, on n’est pas sorti de la Timone si j’ai bien tout suivi !!! Et au fait ? Je rêve ? Enfin ? Page 159 !!! Et du tome 3 quand même… Finalement ? Tu l’invites ? Chez toi ? Mais sans rire… Tu y as mis le temps !!! En vrai, çà m’épate même pas… Mais je finissais par croire que t’étais rien qu’une allumeuse !!! Et si tu m’avais demandé à moi, ou au moins écouté Loulou qui a dû te le dire cinquante et une fois, çà ferait longtemps que çà serait fait ! Mais franchement, même si je comprends qu’il n’ait pas toute sa tête à lui, je reconnais que la déception doit être dure… Cela dit, comme je suis une bonne copine, je vais te le dire que je crois que çà vaut mieux aussi et que quelque part, il a raison, Lino, avec ces foutus morts sur les bras et ce jobastre qui traîne encore sur le « quai des Belges » fraichement rebaptisé, vous n’auriez pas apprécié l’instant comme il se doit. Et il veut «goûter» le moment à sa juste valeur ton Lino, t’offrir toute la sérénité et le bien-être possible ! Se consacrer qu’à toi et t’avoir toi pour seule pensée, envie, rêve… Et j’en passe, des plus physiques d’actions possibles !!! Quel homme galant et généreux. Donc, oui, je crois bien que c’est une preuve d’amour… Zou, faut plutôt bosser pour la boucler au plus vite cette enquête et comme çà, tu pourras réitérer l’invitation avec une promenade romantique à Callelongue ou à Malmousque ? J’aime beaucoup ces petits coins de paradis ! Mais shuttt… C’est un secret entre toi et moi, tu le dis à personne, je compte sur toi sur ce coup ! Et puisque tu poses la question, je te rassure, oui, dans les circonstances précises de la page 176, j’avais compris le sens du fils de Naze sans lire ton «petit 1» et je te signale que je suis vexée que tu te sois cru obligée de me le préciser d’ailleurs… Pffftttt… Merci bien, mais j’y suis déjà sur ton Facebook !!! En revanche, je veux bien le nom de ton coiffeur… Et tant qu’à faire, je voudrais pas avoir l’air d’insister mais comme je sens un brin de négligence, voire de réticence de ta part, je me permets de te rappeler que tu n’oublies pas aussi le mail de Lino que tu m’as promis à la page 106 !!! Enfin… Je suis au bout ? Et bien, on va dire que cette fin me convient très bien… Et comme je suis une fille «bien élevée», je ne veux pas plus de détail de cette nuit qui débute et que j’imagine de folie, mais j’espère aussi de tendresse… Et je te donne tout simplement rendez-vous dans le quatrième tome pour que tu me racontes !!! J’attends avec impatience !!! Je conclue ? Bravo, Madame la Commissaire, ce livre est abouti ! Je le trouve plus creusé, plus recherché que les deux premiers, tu gardes ton style unique mais tu peaufines, tu soignes ton intrigue, çà me plait, donc un seul et dernier mot ? Continues !!! PS : copie pour nos lecteurs de MF au cas où ils n’auraient pas attaqué la lecture pour les faire baver d’envie de te lire !

CocoA, MarseilleForum

Hier soir était une grande soirée, j'ai enfin largué le truc qui pigue! Mirabelle ? Dache! Hors de ma table de chevet! Les troupes sanguinaires de BRICE HORTEFIRE, ont emporté le livre maléfique hors des frontières Aquitaine. Je retrouve enfin ma liberté de dormir, sans me soucier de qui baise, qui tue qui, (rien à voir avec le Kentuky et encore moins le Ken de Barbie), qui ne baisera pas (moi), et qui ne tuera pas. Pourquoi les femmes ne puent plus le poisson et les placards si!!! Non mais merde à la fin! Je supportais plus ce carcans (Carcans Maubuisson village balnéaire de Gironde rien à voir mais tu sauras que cette commune existe!), Je me méfiais des scoots bariolés. Ma vie _devenait un enfer, j'ai songé au pire, voter Ségolène Royal, qui pour moi doit rester à tout jamais une pizza, un couscous, ou une pâté pour chien! Je pense suivre une thérapie auprès de ma fille ainée étudiante en psychologie. MADAME BARANE un conseil cessez l'écriture, vous êtes à la littérature, ce que Kadhafi est à l'amitié entre les peuples (le duo des non)! Maintenant foutez nous la paix! Y a pas assez des pays Arabes avec leurs révolutions, des Japonais qui risquent de faire tout péter leur pays, qu' on trouve plus de pilules d'iode "PLUS DE COMPRIMES D'IODE CHEZ VOTRE PHARMACIEN? ALORS MANGEZ DES HUITRES! D'ARCACHON, CAP FERRET, BANC D'ARGUIN. L'OCEAN S'INVITE A VOTRE TABLE! ET AINSI LE PLEIN D'IODE VOUS FEREZ! L'HUITRE: LA FETE OCEANE!). Snif Commissaire Mira tu me manque déjà! Pour la petite info, j'ai déja mangé chez Jeannot avé les Riguet! ADISHATZ!

Fredo, Bordeaux
Une rencontre exceptionnelle

Nous nous sommes rencontrées dans la galerie marchande du centre Leclerc Le Luc. Vous m'avez "interpellée" à l'extérieur, vous m'avez remis votre carte pour visiter votre site (ce que j'ai fait immédiatement). Vous êtes extraordinaire

marie, pignans
ELLE QUI N'EN SAVAIT RIEN

Et bien voilà, je viens de terminer le 3ème livre du Commissaire Mira dont j'ai beaucoup aimé la fin (que je ne peux dévoiler par respect pour les lecteurs ne l'ayant pas encore lu). Et j'attends impatiemment le 4ème tome. Tout ça pour dire que j'ai retrouvé le même humour, retrouvé avec joie les personnages (en particulier Lino !). On ne s'ennuie pas une seconde. Bref, c'est avec le même enthousiasme que j'ai commencé le 1er chapitre et avec tristesse que j'ai terminé le dernier. Merci pour ce bon moment, Mira.

Loulou, MARSEILLE
A ta santé!

Aujourd'hui, grand jour pour le cirage! Allez, j'ai fêté ça dignement à l'apéro ce soir tapenade et "Ricard"! Tout seul, ma fille a une gastro! Non non elle n'a pas écouté le dernier Céline Fion! Bref ce soir même si du côté de l'Asie des gens vivent de grands malheurs, "Lion noir" sort sa nouvelle enquête et ça s'arrose! A ta santé Mirabelle! Et pleins de petitous pour le dernier! De mon côté à raison de trois ou quatre pages, les gambettes fatiguées de Loulou avancent. Il est assez assez exceptionnel que je lise hors des vacances, Mira tu fais fort! Besos a todos! Frédo de BORDEAUX.

Frédo, BORDEAUX

Bonjour, nous nous sommes connues au Roy d'Es,lors de la dédicace de vos deux Romans.EXTRA. Du rythme, du suspens ,de la fantaisie.Jai bien aimé le dialogue avec le lecteur ,j'allais dire avec le spectateur.En lisant vos romans j'ai eu l'impréssion de lire du théàtre. A bientot, j'espére au Virgin. Bien à vous. Josette.Dona o

josette, marseille

Je vous ai rencontré au Super U d'Endoume Taddéi et j'avais promis de vous écrire. J'adore vos livres et j'attends avec impatiente le dernier qui va sortir pour connaître la suite des aventures de la commissaire qui est super ainsi que son équipe et surtout son patron. A + de vous lire. Christiane.

christiane, MARSEILLE 07
ORIGINAL !

Je viens de terminer les 2 premiers livres offerts par ma famille et dédicacés à Auchan St Loup. J'ai beaucoup aimé. Sur des sujets graves, les enquêtes sont menées avec beaucoup d'humour, de la légèreté, des balades dans Marseille (ville où je vis, donc, j'ai l'impression d'être dans les lieux), une originalité hors pair. J'ai hâte d'acheter le 3ème bouquin. Ma question : Où peut t'on trouver Lino ???!!!!!!!! Merci, Mira de m'avoir fait passé de bons moments au fil des pages.

Loulou, MARSEILLE
MIRA

J'ai enfin fini contrôle parental inclus SUPER! C'est ça marche à 100 à l'heure! Les gambettes démarrées son de la même sont dans la même veine! ALLEZ BORDEAUX! Non nous ne descendrons pas en L2!

Frédo, BORDEAUX

pouvez nous nous dire quand sortira le numéro 3 car on a atte de le lire PS désolé pour les fautes d'orthographe(s)

enzo, Gif sur yvette

bonjour nous adorons vos livres on rigole bien tous les soirs je suis enzo le parisien, mais je suis pour marseille comme vous claudie grand - mère gapençaise solange marseille la danse

enzo et claudie solange, marseille

salut mira Je suis l'animatrice que vous avez vue à AUCHAN ST LOUP, je suis bien contente de vous avoir rencontrée, je tenais à vous dire que mon amie a aimé vos livres , on attend la suite . A bientôt

patricia, Marseille
pas geek du tout

Bonjour,Mira vous avez répondu à mon commentaire mais j ai fait une fausse manœuvre et j ai perdu vos mails pourriez vous si c est possible me les renvoyer. en vous remerciant beaucoup. jojo qui râle de sa maladresse.

jojo, le puy ste réparade

C'est super qu'on puisse trouver maintenant les livres sur amazon, je vais de ce clic commander le 3 ème.....

BB, Marseille
merci

On m a découvert un cancer du sein le 13 décembre. Ma fille m a offert 2 livres dédicacés ,j ai adoré et grâce à vous j ai eu le sourire en lisant vos livres et j attends avec impatience la suite, merci beaucoup

jojo, le puy ste réparade
A Mira

Merci cmmissaire, un trés bon môment de lecture plaisir à tes côtés. Merci pour toutes ces expressions, qui me rappelllent avec nostalgie l'arrière-grand- mère, poissonière.... Je vais commencer "Le 11! Les gambettes à Loulou", souvenirs de lotos... A bientôt... au Super U ou ailleurs dans les ruelles de Marseille. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzz Miraaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Julou, Marseille
AMOUREUSE DE MARSEILLE

J'y suis née mais l'ai quitté à l'age de 2 ans, je l'aime, et l'aimerais toujours, je ne supporte pas qu'on dise du mal d'elle, et vous vous en parlez comme j'aime, j'ai lu les extraits et de suite j'ai commandé vos deux livres, voilà maintenant j'ai hate de les lire, à très bientot

BB, SAINT PAUL LEZ DURANCE

Alors comment dire plus j'avance dans le 1er livre (Contrôle parental) plus je me régale. Grand amateur des romans de Frédéric Dard et plus particulièrement de son commissaire San Antonio, je retrouve à travers ton livre un peu de la plume de cet illustre écrivain. J'oserai presque dire que le commissaire Mira est le San-A marseillais en jupons ! Bravo à toi et vivement la sortie du 3ème !!!

Saxdemars de Marseille Forum, Les Pennes mirabeau
Merci pour ces bons moments

J'aime bien la grenadine aussi, tu pourrais m'en servir un verre de temps en temps :) Fait soif à te lire au soleil. Bonne route

lolo, Toulouse
Croisée au super U du quartier

J'ai bien fait de te prendre les 2 bouquins, je n'en ai fait qu'une bouchée... Oui j'espère aussi qu'on deviendra copines, quand à la bise de Lino, très volontiers... Bref si tu veux qu'on se prenne un pot dans le quartier (es-tu vraiment vers Samatan?) envoie un email Biz Cath

cath, marseille
Alors...

Commissaire, tu vas me haïr, mais (et là, je prends un risque, car tu es mon supérieur hiérarchique) j'aimerais que tu sois un peu plus documentée sur le milieu que tu décris; c'est sûr, c'est pas le plus important dans l'intrigue, mais...ben moi, ça m'agace, parce que du coup, ça fait pas vrai. l'idée d'apostropher le lecteur me plait bien, les notes en fin de page aussi; mais je reste sur ma faim. globalement, j'ai souri mais j'ai aussi marmonné dans ma barbe. mais je suis sûre que le prochain m'enchantera (t'as intérêt ! formation documentaire assurée par mes soins) bises, patron !

Crinoline de Marseille forum, Marseille

j'ai dévoré en 3h le contrôle parental et je me suis régalé.Tes apartés avec le lecteur sont d'une impertinence désopilante.La différence entre toi et San A,toi tu écris un vrai polard en faisant rire autant le lecteur.On en veut encore!Tes personnages à commencer par MIRA sont bien sympathiques auréolés par le soleil de Marseille.Demain dimanche je vais me précipiter sur les gambettes à Loulou.Continues à nous régaler,commissaire A bientôt HARRY

Harry, Narbonne
Droit de réponse à une attaque menée sans fondement!

D'abord, la couverture. J'ai un cadreur comme cela, je le fout dehors! Après il faudra lire, mais là, c'est écrit par une Marseillaise qui a osé des dédicaces... Vous parlez des gradins de Chaban Delmas. Mais nous, nous avons des gradins! ALLEZ BORDEAUX!

FREDO, BORDEAUX
Très juste !

Salut CM de Sisteron, Avant tout, merci d'avoir pris le temps de venir mettre un mot ici. QUe ce soit positif, négatif ou un mixtedes deux, toutesles remarques sont les bienvenues. OK total avec toi pour le Grand S.A.. C'est vrai que je suis une fan inconditionnelle, et que le "style" de mes livres s'en rapproche plus que d'un style série noire ou autre polar, quel qu'il soit. Mais il ne fait que s'en approcher... Jamais je n'aurais la prétention de lui arriver ne serait-ce qu'au "talon" ! Simplement, cette manière d'écrire est celle qui me convient le mieux, car elle colle tout à fait avec ma personnalité un peu folle. Surtout, j'ai besoin en écrivant de sentir le lecteur avec moi. Je vais essayer, avec le temps et l'expérience, d'améliorer mes défauts en espérant qu'un jour, mon style se démarque totalement de toutes mes influences. Merci encore de m'avoir lue, et répondu, cela me touche vraiment. A bientôt j'espère, Mira.

Mira, Marseille
ça détend

Bien,au global ça m'a plu (je commence par la fin ...je ne suis pas écrivain , moi) - Seul bémol, tant pis pour toi, tu demandes qu'on dise ce qu'on en pense, alors : Fais gaffeà ne pas virer San-A au rabais, ça serait dommage. A part cette remarque putassière que je revendique , j'ai bien aimé le côté nana "macho" et aussi le décor. Continue à écrire des conneries, pour l'amour de Marseille et pour faire rigoler, on te suit. Salut , bises et au prochain....C. M.

C M, Sisteron

Bien sûr que tu vas y arriver et que çà va marcher ! C'est d'ailleurs bien parti... Continues sur ta lancée... Nous on attend avec impatience le troisième, puis le quatrième, voire le cinquième... Zou, je suis prête à te suivre jusqu'au mille et unième tome ! Tu vois, je ne suis pas rancunière, "même que tu veux pas" m'offrir une grenadine et accessoirement me présenter "à" Lino, je reste une fidèle lectrice et cela dit en passant, je t'ai partagé sur mon mur FaceBook !!! A très bientôt de te lire... J'ai du mal à réprimer mon impatience !

CocoA, MarseilleForum
STOP N'EN JETEZ PLUS JE M'ENVOLE !!!!

Si les commentaires continuent dans le même sens, je crois que je ne vais plus pouvoir vous parler sans prendre une certaine distance... ou peut-être me mettre sur une estrade qui sait ? Déjà que j'ai quelque souci de circulation du sang, mes chevilles vont devenir énormes ! Tant de compliments, d'admiration, de dévotion même, je vous en prie, c'est trop... Certes cet engouement plus que justifié à l'encontre d'un auteur - moi - au talent incomparable est tout à fait compréhensible, mais voyons, vous me gênez... Je tiens à rester discrète et surtout modeste, quelque soit la foule qui hurle devant chez moi et malgré tous ces journalistes qui se bousculent pour obtenir l'exclusivité d'une photo de moi en petite tenue.... Non,je m'y refuse, je tiens à rester celle que je suis, une femme simple - supérieurement intelligente - mais simple et effacée. Pour répondre à vos fébriles questions, le troisième roman est déjà terminé, et mon éditeur l'a entre les mains. Je vous offre d'ailleurs ici le premier chapitre.. un petit geste généreux qui me ressemble tellement ! Ici, Lino a un comportement totalement indigne de moi, mais je n'ai pas dit mon dernier mot ! Pour celle qui a osé profiter de notre récente amitié pour demander d'être présentée à l'homme de mes rêves, je ne répondrai même pas. Certes je suis très altruiste mais il y a des limites à ma bonté. Enfin, pour finir..... JE VOUS AIME !!!

MIRA, Marseille

Ayé j'ai fini le deuxième et maintenant je vais faire comment pour tenir jusqu'en mars hein ? Sans Mira, Loulou, Lino et Momo ? Je fais comment dis moi, maintenant je suis accro...

Flamby, Marseille Forum

Bon, alors... ben moi, trop paresseuse pour aller chez Pulvérail (j'ai un mot d'excuse), alors que j'habite à un jet de pierre de là.... je vais aussi acheter malgré tout les deux (oui, vous avez bien lu: les deux! peur de rien), livres de Mira. qui est en passe de devenir notre star à nous... que même pas je me la pète de pouvoir le dire à la France entière et même sur Facedebouc (genre!)...que je suis jalouse de n'avoir lu que les extraits, alors que Flamby et Coco ont lu tout en entier ! que ça peut pas durer et que donc dès lundi, direction la librairie. que même (mouaaaarrrrrfffff!), c'est un milieu que je connais bien...et que je vais pouvoir me la péter encore plus...... voili !!

Crinoline de Marseille forum, Marseille

Coucou Mira, après notre rencontre de ce matin, je viens de lâcher ton premier livre "Contrôle parental inclus", fini en moins de deux heures... J'ai adoré, c'est drôle, vivant, rythmé !! J'ai hâte d'entamer le deuxième, mais je ne tiendrais jamais jusqu'en mars pour lire le suivant... Merci pour ce bon moment, je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite !

Flamby, Marseille Forum

J'ai de plus en plus hâte de lire les enquêtes du Commissaire Mira! Je reviendrai te dire ce que j'en pense très vite. Bonne chance pour la suite...

herine, Marseille Forum
Dépêches-toi de terminer le troisième !!!

Bon, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, alors, je ne voudrais pas faire mentir la sagesse populaire, donc finalement, je viens rajouter un mot par ici aussi !!! En effet, je viens de terminer "contrôle parental inclus", et je ne peux pas résister à l'appel que tu lances en avant-dernière page et je veux bien bosser un peu si cela peut te faire plaisir... Mais saches tout de même que je ne suis jamais de mauvaise foi ! Bon, revenons à notre mouton ! Alors, déjà, tu peux me croire, je vais en parler à tous mes potes de tes livres, remarques, j'ai déjà bien commencé... Du pur délire, ton écriture... Une finesse d'esprit, un sens de l'humour unique, des mots et des phrases percutants, un style direct... Bon, la liste est longue, il vaut mieux résumer en un seul mot : régal ou talent (voire les deux) !!! Extra de solliciter ainsi ton lecteur, j'ai passé mon temps à te répondre plus qu'à te lire, si tu veux tout savoir ! Et tout le monde à la maison croit maintenant que je suis partie en "biberine". Cela dit, je t'enverrai la facture du psychiatre... Et au fait, j'avais quand même un doute sur le thème de la pédophilie, je pensais que j'allais m'énerver un brin contre le coupable, voire les coupables. Bon, je peux te dire que çà n'a pas raté, et que j'aurais bien accompagné la gifle magistrale de Lino ou les remarques de Momo !!! Mais finalement, dans l'ensemble, çà n'a pas gâché ma lecture, bien au contraire, j'ai aimé la façon dont tu traites le sujet... Et malgré toute la gravité du crime, j'ai quand même eu des éclats de rire phénoménaux et de purs instants de bonheur à te lire... Bravo ! Et puis aussi, parce que c'est tout de même essentiel, j'ai adoré retrouver notre Marseille dans tes descriptions : tendresse, passion, mais aussi humour et lucidité, tu aimes ta ville, moi aussi, on est faite pour s'entendre. Je clôture ce long message en te transmettant toutes mes félicitations pour les livres déjà parus et tous mes encouragements pour ceux à venir... Ha !!! Avant de te quitter, j'ai une dernière question ! Il existe vraiment Lino ? Parce qu'auquel cas, même si je n'ai pas le physique de Mirabelle, je veux bien que tu m'invites à prendre une grenadine à la Samaritaine pour que tu puisses me le présenter ! En attendant, je vais rejoindre mes nouveaux amis en me plongeant dans le deuxième livre pour voir ce qu'elles ont de particulier les gambettes à Loulou... Un seul conseil : dépêches-toi de finir le troisième... Voilà ! Tu auras donc compris que je suis un chouia basarette ? Tant pis pour toi, c'est toi qui m’as dit de venir ici laisser un mot, j'ai juste obéi !!!

CocoA, MarseilleForum
Mira, presente-moi LIno s'il te plait !

J'ai découvert tes aventures grace à un ami qui m'a offert le premier titre. Je n'avais jamais lu ce genre de roman et j'avoue que j'ai adoré. Au début, je n'ai pas trop compris ta manière de toujours me parler, mais au fur et à mesure, j'étais tellement je guetais avec impatience tes remarques et tes notes de bas de page ! J'ai commandé tout de suite le deuxième, et je tenais juste à te dire que je suis une fan. Merci pour ces bons moments de rire, tu es vraiment... unique ! Je ne te trouve pas dans ma librairie ( j'habite une petite ville ), alors je passe par le net, mais quand seras-tu dispo partout en france ? J'attends le troisième, alors merci de me prévenir. Amicalement Aude

Aude, Bergerac
Mira, tu permet que je te tutoie ?

Ok je rattrape mon retard, j'écris sur le site. Mais c'est presque mieux après t'avoir dit mon plaiisr de vive voix. Super, j'ai dévoré les deux en deux jours. Un peu bousculé au début par l'interpellation permanente du lecteur donc de moi même par l'héroïne (pas la came, la commissaire) je suis rentré avec beaucoup de plaisir dans ces récits pas trop noirs pas trop speed mais quand même... Enfin pour un Marseillais juste ce qu'il faut!!

Pierre, Marseille
Belle découverte

J'ai lu les précédents message, et je n'ai rien à ajouter. C'est génial, original, on ne s'ennuie pas du début à la fin, Chapeau

Christian, Macon

j'ai beaucoup aimé. Truculent. Il me faut la suite. Catherine Indice. 17 octobre 2010. à ta gauche.

catherine, paris

J'ai litteralement dévoré les 2 bouquins qui m'ont été prétés par une amie commune dont le prénom est Valérie. Et j'avoue que j'ai ADORE!!!!! Et je dirai meme mieux;ça m'a donne envie de visiter Marseille. Franchement,le style est unique mais quel bonheur!!quelle joie qui transpire!!! Je n'ai qu'un souhait;j'espere que les exploits du commissaire Mira ne vont pas s'arreter là!! A+

golda, toulouse
salut,MIRA!

je me retrouve bcp en LOULOU..c' marrant, peut-etre que tu vas me faire aimer MARSEILLE?.......pour moi c' la ville de mes malheurs, avec 1 faune tres bizarre et je n'ai pas encore rencontre de gens gentils, que des gens mechants et destructeurs, ds l'indifference totale.le superficiel, uniquement.....mais fiere de tes ecrits, tjrs cette petite legerete, 1 super style a la portee de tous...je me permets de t'embrasser fortement et courage.

nadia, 13002

Je ne vais être très originale mais tant pis. je me suis régalée! J'ai lu ce bouquin en un rien de temps. Un style interactif très agréable, plein de subtilité et de finesse, de l'humour, de l'amour, du suspense, bref tout ce qui me plait. Un seul petit reproche, c'est trop court!!!!! je ne voulais pas que ça s'arrête!!!! Puis j'ai bien aimé notre brève rencontre au festival du livre, pleine de joie de vivre. J'espère à un de ces jours, en attendant je vais m'attaquer au tome 2 . Merci pour ces moment de bonheur.

Marie-Laure, MARSEILLE

Salut, je travaille avec "la petite" : NZ, c'est grâce à elle que je t'ai connu et franchement je ne le regrette pas ! Putain, J'ai carrément eu l'impression de m'entendre parler, parler comme quand on se lache et çà fait du bien. Le matin et le soir dans ma navette qui fait Marseille/Aubagne je te lis, et parfois avec un sourire, selon le paragraphe. Je te dis pas ! je me cache presque. Bon dis moi, continues c'est vraiment chouette et je me suis déjà attachée à tout ton petit monde et bien sûr à toi ! j'espère que tu arriveras à concrétiser avec Lino, enfin au fond de moi je le pense. Bises et à bientôt de te lire

GIGI, LA PENNE SUR HUVEAUNE
j'ai adoré!!!!!!!!!!!!!!

après avoir vibrer avec nos fenecs ce we (équipe algérienne) j'ai frémi avec les gambettes à loulou.wouah!!!!!!!! c'est du lourd si on devait comparer à un jeu vidéo je dirai qu'on passe du niveau 1 directement au 5. jessplique : le niveau 1 en général on réussi très facilement l'épreuve pour passer au 2 puis au 3 etc.. on a l'impression d'être super doué arrivé au 5 ça se gâte et on fait moins le malin. hé bé là c'est tout pareil premier numéro l'intrigue parait fastoche on se demande même comment on est passé à côté d'une carrière de commissaire en plus le suspect même pas besoin d'y mettre des taquets y se met de suite à table. je me suis même incrustée dans l'équipe..j'étais pas peu fière de notre collaboration..là tu vois pas venir le truc tu passe direct au niveau 5 c'est du lourd dès le début de l'enquête j'ai de suite compris que j'avais intérêt à me faire petite et de parler que si j'avais quelque chose d'intelligent à dire ....le poulailler est en émoi, ça vole dans les plumes...ça sent le roussi....avant de te souffler un truc une petite idée qui me vient vite fait oh pauvre de moi je tournai 7x ma langue que je ravalai aussitôt je voyais bien loulou me regarder du coin de l'oeil et te dire "c'est qui cte c.....e? entre 2 indices on s'offre un pause chez toi et là c'est le bonheur j'adore ta maison et tous les coins où tu nous amène sont des coins que j'adore... page 116 je suis au taquet je crois tenir le coupable ou plutôt les coupables ya tellement de rebondissements que à ce stade j'en aurai bien mis 2 en garde à vue c"est ça qui est super t'es presque à la fin du bouquin, quelques cadavres et suspects après ton affaire n'est toujours pas bouclée. j'ai 3 sms dans mes brouillons ouf!! tu vois le truc? enfin ça fini en apothéose les bras m'en tombent je me retrouve les gambettes sciées sur le c..l et manchotte tu vois le truc!!!! je sentai bien le poulet grillé, et pendant que je surveillait le tourne broche le coupable faisait le coq dans la basse cour....tu vois Mira gad elmaleh il a raison le blond ça m'énerve trop propre sur lui avec sa tête de premier de la classe....c'est louche... voilà j'ai beaucoup aimé c'est plein d'humour d'intrigues policières et amoureuses j'aime trop MIRA et tous ses collègues j'ai adoré LOULOU comment elle annonce la nouvelle à la veuve joyeuse. elle est brave loulou c'est quand même elle qui fait avancer le schmilblique avec toi et lino. j'aime comme tu fais maronner lino eh j'ai été choqué quand tu t'es jetée sur lui sans prévenir comme ça !!! ....bon MIRA au boulot jvoudrai voir comment ça fini cette histoire de profil rond ...jte claque une bise

dalou, marseille
spéciale dédicace à LIVER

le pain sur le planche c'est à rapport à LIVER c"est "du pain sur la planche" et pas du boulot sur la planche eh beh oui si tu as lu contôle parental MIRA elle fait une petite leçon de français j'essplique : on dit repartir de zero et non à zero, on dit parler l'anglais comme un basque l'espagnol les vaches espagnoles y zont à faire quoi là dedans.....je te taquine LIVER .........bise

dalou, marseille

ma louloute! j'espère que t'es déjà en train de TERMINER d'écrire le 3ème bouquin. t'as du pain sur la planche ma cocotte chérie je m'essplique : le premier je l'ai lu c'est fait. le deuxième je me suis dis va y avoir la coupe du monde la france, l'algérie patin couffin....je me le laissais pour la plage chez dédé trankille t'imagines le truc? oh pauvre ké malheur la france elle a plus qu'a prendre ses c....et rentrer - l'algérie peucherette elle est venue s'entrainer bon on est à fond avec elle mehliche kech muchkel!!! et comble du malheur y veulent nous enlever la plage chez dédé que ça fait 10 ans que je me grille le coquillage là bas dit! si c'est pas malheureux.. alors t'as compris le truc mes prochaines soirées là je vais me faire les gambettes mais pendant mes congés va falloir trouver une autre plage avec un autre bon bouquin c'est trop bouges toi appelle loulou lino moïse et les autres.......jte claque une bise

dalou, marseille
Contrôle parental oblige !

Salut Mira, J'me permets de de tutoyer d'entrée de jeu comme tu l'as fait des la premiére page. Liver, un grand bavard qu'on s'est vu dimanche dernier aux réformés. J'ai lu en deux jours tes deux chefs d'oeuvres. Mazette! J'ai pas perdu mon temps. Alors d'abord les compliments et après les coups de poignard dans le dos. Bien que je sois sûr que t'as l'esquive facile. Deux belles pièces que tu nous as fait là. Tu peux être fière, comme Totor quand y pêche un loup de Trois kilo! Y a du rythme, du suspens, une intrigue qui tient la route et qui est bien menée. Ton trio de personnage Mira, Loulou et Lino, c'est un peu Sana, Béru et Pinaud,ça tient bien la route! Lino, c'est San-Antonio: irréprochable! Loulou, J'L'ADORE!!!....Elle a la gouaille, un style décalé, l'humour (qui te manque) C'est Marseille faite Femme. Et Toi, Ah Toi, T'es une vraie belle salope! Dans ton jeans taille basse moulé 38 qui fait tourner la tête des kékés d'la canebière. T'es belle, intelligente, cultivée, sensible...et au pieu t'es un super coup J'suis sûr que dans ton troisième polar, tu vas nous dire que tu fais un 90 C qu'a pas besoin de chirurgie! Alors tu m'énerves parce qu'une fliquette commissaire comme ça, ça peut pas exister...et pourtant t'es là! Bon heureusement que t'as pas d'humour, ça sauve les meubles! Et même que tu te prendrais un peu au sérieux, heureusement que Loulou est là pour te remonter les bretelles.J't'ai dit, elle, J'L'ADORE! Maintenant qu'on a planté le décor, on cause sérieux. J'ai d'abord lu Le 11! ET c'est pas gentil pour ma Loulou de se moquer des deux baguettes qui lui servent de jambes! Franchement le meilleur. Prends le comme un compliment, ca veut dire que tu te bonifies avec l'expérience. Des personnages secondaires super. Jeannot, un mort vraiment sympa! Moïse, l'intelligence érudite sous une vieille patine d'élégance désuète, un délice. Et tous les autres, Le comique, Kamel, portrait sensible et affectueux, et Jean le gamin débrouillard...qui résout l'enquête. Tu vois ma poule ( eh oui, moi aussi, j'me permets des grivoiseries quand j'te fais la leçon) ç'est là le problème car y'en a qu'un qui pue des pieds, qu'est trop propre sur lui, d'ailleurs tu ne l'aimes pas dès le début, c'est, ....eh oui! le beau blond, le nicois qui vient de Paris surement un petit cousin de Jaques Médecin, non? Et alors, tu m' diras, on peut pas aimer tous le monde. Soit, mais quand il y a un complice dans la maison poulaga, ça ne peut être que lui. J't'explique: Quand Moïse nous explique qu'il n'y a aucune empreinte sur le dossier de Jeannot auquel il manque une page, ça veut dire que seul un flic a pu les effacer et le seul personnage, sans attache, sans passé dans la maison en plus jeune, beau et que t'aimes pas, c'est beau blond, CQFD! En revanche, le minot qui fait les photos au portable, là, Bravo! C'est bien trouvé! Les autre belles trouvailles, c'est le décalage des situation, j'm'essplique! Encore grâce à ma chère Loulou, Quand elle engueule Jacky chez elle et à l'église, ça c'est grand! Ou quand ce crétin de Bruno est tout chamboulé d'avoir des pompes de pédé. Tu peux pas dire qu'j'lai pas lu ton bouquin! Contrôle parental inclus. Rien que le titre, ça l' fait pas! On se dit répression des libertés, le porno sur internet etc... Et tu nous as gâté du beau sordide, c'est vrai qu'en ce moment la pédophilie, c'est le grand démon. Bravo d'avoir choisi ce thème pour un premier roman, c'est audacieux. De même que j'ai aimé quand tu montes d'un cran dans le trash avec la mort de Damien. Tu assumes tes choix et tu n'as peur pas d'aller le plus loin possible sans voyeurisme ni mauvais goût, en revanche, je suis scandalisé que tu te réjouisses d'avoir foutu tout ton rimel sur la veste de ce pauvre Lino, Tu connais pas le waterproof, bécasse! quand on pleure comme une madeleine, c'est le minimum! Mais bon, je sais qu'il te fait aussi des misères alors pour cette fois je te pardonne. Mais, y'a toujours un mais....Dutreil, il se déballonne un peu trop vite. un poil de cuisse dans sa voiture, même si on lui a volé, c'est légitime! et malgré ton coup de bluffe à l'ADN, avec ce qu'il risque il crache le morceau un peu vite. Je suis un peu resté sur ma faim dans ce dénouement. Bon je sais tu vas dire que je pinaille, mais j'suis comme ça! ET sans oublier ma Loulou, une fois de plus, sans elle, t'étais dans les choux! Bon, T'as compris que j'attends ton troisième avec impatience, alors je fais court car t' as du boulot sur la planche! Et surtout embrasse bien fort ma Loulou Et toi j'te bise faute de mieux, j'ai oublié le a dans mon caleçon. LIVER

Liver, marseille
contrôle parental oblige....

alors t'es calée là? tu veux quoi? que je te dise non? eh bé vé je l'ai savouré ton bouquin ma belle. d'entrée je savais que j'allais aimer MIRA, l'histoire, et tout ce qui va avec. dès que j'attaque les premières lignes je rentre dans sa maison j'adore la déco j'ai envie de rester m'allonger mais mira est commissaire donc elle a mieux à faire dehors et là j'embarque pour le QG et en avant l'aventure et je décolle plus jusqu'à la fin. de suite on deviens un collègue à Mira on se gratte la tête pour trouver le coupable c'est génial. et puis dès qu'on a un suspect on bouille(!!??) d'impatience on veut le dire à MIRA mais bon . parce que faut que je te dise que j'avais trouvé que c'était un prof. j'ai passé un super moment (trop court) je me suis bcp retrouvée en mira surtout sa façon d'être avec lino...bon et au fait ils ont heum heum ou pas les deux là? allez jte claque une bise j'ai un autre roman à toi à lire....beh vé j'ai pas regretté d'être passé à la canebière l'autre jour.

dalou, marseille

J'ai adoré retrouver ma ville dans ce polar. Mira en parle avec tendresse et passion. J'ai bien aimé aussi cette façon d'impliquer le lecteur dans l'histoire et le fait qu'on puisse mettre enfin ce type de bouquin dans TOUTES les mains. Bravo Mirabelle, continue à nous écrire de nouvelles énigmes. Philomène

Philomène, Marseille
chapter one

Je viens juste de lire le premier chapitre est je voudrai en savoir plus sur cette belle ville que vous appelez Marseille,Car il n'y as rien positif en vers Marseille sur internet!!! PS: c'est vrai quoi Nadine vante nous un peu ta ville pour donner a Naomi envie d'y venir.bisou a bientôt au Maroc

NaomiBelle, San Diego
c'est de meuux en mieux

je termine ton livre lors de mon voyage à PEKIN: dans la lignée de ta premiere aventure , le côté interactif donne reellement l'impression de mener l'enquete... même que j'avais trouvé le coupable !!! gros bisou et impatient de connaitre la prochaine intrigue.

ILAN, LYON

Mira...Belle Barane!!!mille bravos pour ces deux polars qui se lisent le temps d'un Paris Marseille en TGV(en lisant doucement et en faisant quelques pauses...)On est en haleine,on en veut encore,et on finit en apothéose en jubilant d'avoir résolu l'enquete avec toi!!!(meme si j'ai pas tout compris au deuxième!!!)Encore mille mercis pour ces deux cadeaux...on attend le troisième!!!bises from marseille...Ilanit.

Ilanit, Marseille
Bravo ma cousine

On croit entendre chanter les cigales, la bise sur les flots et "l'assent" de Marseille. Les personnages sont bien campés. Humour et spontanéité sont eu rendez-vous. Bises et bon salon du livre. Chantal

Chantal, Paris

je ne t'ai pas encore lu. j'attends ma commande. mais j'en ai l'eau à la bouche.. passer te faire une bise? avec plaisir, la prochaine fois que je suis dans ta ville que j'aime tant...! j'espère bien te rencontrer un jour. viens donc faire la foire du livre à limoges en avril!

sonia raphaele, limoges

Je viens de découvrir la petite musique qui accompagne le "vulgaire" de Marseille.... Genial Allee continue de nous impressionner

maya, toulouse

Vivement le 12 juin pour le tome 2, avec le printemps ça va chauffer...!

BB, marseille
pas mal ? pas mal du tout !

Bon ... Des rumeurs courent en disant que le livre est : SUPER , GENIAL ... ben ce ne sont pas des rumeurs ! J'attends le deuxième;;; et je vous dirai si c'est aussi bien. Bizz ! Et deviene qui suis-je !? La question reste a poser !!

Paulo, A ton avis !!
J'adore Mira !!!

Si vous devinez qui je suis vous me direz je ne vais pas être objective, et bien c'est mal me connaître. Je suis une proche du commissaire et pourtant je ne me doutais pas combien elle savait avec brio parler de sa vie, de sa ville, de son travail et de ceux qui l'entourent. J'aime son style, je me suis attachée aux personnages, j'y ai retrouvé un être qui m'est cher et j'ai été prise par cette 1ère intrigue. J'ai ris, souris, aimant avancer dans cette aventure. J'attends de lire les autres affaires avec impatience. Je suis fière de toi ma chère Mirabelle. J'ai dévoré ce livre. Lisez-le....

M.F., Toulon

me suis régalé à lire cette histoire, un peu de Marseille, un peu de policier, un peu de réèl, des gens qui parlent comme nous. Une bien belle manière de faire decouvrir entre autre la plus belle ville du monde. Vivement la suite. Gro bi a Mira

fersystem, marseille

C'est drole, pertinent et coloré...bref c'est marseillais et j'ai aimé!

Brigitte, Marseille
Trop fort !

je n'ai qu'un mot à dire : BRAVO. j'ai adoré, c'est drôle, c'est bien écrit, c'est vivant... met une photo de Mira merde, je salive. Y a-t-il un deuxième en route ?

Fred, Bordeaux
salut Commissaire,

j'ai lu ton hisoire d'une traite, comme on feuillette une BD, ton langage est si "imagé'! pour ce qui concerne ton vieux beau, j'espère que tu n'auras pas à lui conter les Mille et une nuits pour arriver à tes fins!!! grosses bises de supernen.

supernen, paris
J'ai adoré

Salut mira, j'ai vraiment beaucoup aimé ton roman "un peu de douceur dans ce monde de brutes" , j'ai hâte de lire le prochain.... biz

orly, paris
Commissaire...!

d'ordinaire j'évite cette engeance, mais tu m'as accrochée et j'ai souhaité en faire profiter et ma fille et ma soeur! lectures en perspective délassantes que je ne manquerai pas d'emporter en croisière. san antonio n'a plus qu'à bien se tenir! bravo et bon vent ma belle!

supernen, paris

Marseille c'est mon grand amour, avec Izzo, les Goudes (mon fief) avec le Panier et Belsunce. Merci pour ce commissaire pas comme les autres et vivement la suite. Grenoble parait encore plus froid, au secours!

cheyenne, sassenage

Merci pour le lien et le texte et longue vie au commissaire...!!!

BB, Marseille

vraiment contente pour ce qui t'arrive!Les réunionnais adorent Marseille et l'OM! tu seras connue ici aussi, j'en suis sure! fatche de! Tu me redonnes le goût de Marseille, moi qui en suis partie dé-goutée! j'espère que tu réussiras à me reconcilier avec ma ville natale et là, promis, tu seras la premiere me recevoir! lol (j'ai coché : humble!) bisous du pôle sud

Fatiha, St Pierre
Alors ,

Voilà maintenant t'est connut est moaa aussi !! Donc merci a toi ma maman d'avoir pensé a moi pour la couverture du livre !!!! Thanks car maintenant grace a toi je suis CONNU !!

Ta fille, Marseille
Ma chère Mira...

C'est extra ce que tu vient de faire j'en ai révé et Mira l'a fait. J'ai hâte d'en parler avec toi en Mai où tu sais.... amènes des exemplaires avec toi .... Grosses Bises et Merci de défendre NOTRE VILLE DE MARSEILLE qui j'aime et qui me manque tant... Alain AZE.......

alino, lyon

vite je vais le lire et apres bonne ou ...... je t embrasse

micanava, marseille

Dans ta page d'accueil, j'ai tout coché sauf la dernière car je ne suis pas romantique Mais Romantchique !!!

La bienfaisante, constantine
ça y est, j'ai commandé mon exemplaire ...

... et il me tarde de le lire. te connaissant, ça va pas être triste!!

crazyfrog, marseille

bleuffer,bravo

hag, marseille
Marseille c'est deja le Soleil de chez nous ( algerie) , doux et affectueux. j'espere pouvoir recevoir ce livre ici a Jeddah, Merci, MEM II

MEM II, Jeddah

Trop pressée de recevoir mon roman.... En attendant, j'ai arragé les oreillers, mes lunettes sont nettoyées, le telephone décroché bref, toutes les conditions sont réunies pour une bonne lecture.... J'ai hate

maya, toulouse

salut, je suis fan et je vais vite courrir me le procurer je pense que je vais grave kiffer

Rika, ANTONY

J'ETAIS DEJA AMOUREUSE DE MARSEILLE... ET, FAN DE CERTAINS DE CES LIEUX ATYPIQUES ET DE SES HABITANTS COSMOPOLITES, INCLASSABLES ET SOUVENT EXCESSIFS !!! ET, TU EN FAIS PARTIE AVEC CE PETIT PLUS QU'ON APPELLE " LE TALENT "... ET, PUIS CELA VA RASSURER MES ENFANTS DE VOIR QUE JE NE SUIS PAS LA SEULE " MERE UN PEU DECALEE ET DEJANTEE " A FAIRE PLUSIEURS METIERS MOI AUSSI, TOUR A TOUR : PHOTOGRAPHE - ECRIVAIN - COMEDIENNE ... AFIN, DE NE JAMAIS RENONCER A MES REVES ET, DE LEUR MONTRER AINSI QUE RIEN N'EST IMPOSSIBLE QUAND ON LE VEUT VRAIMENT ! BIEN SUR, ON RENONCE A UNE VIE STABLE AVEC UN ECHEANCIER DE CREDITS A LA FIN DU MOIS POUR VIVRE EN CONFORMITE AVEC CE QU'UNE PARTIE DES GENS QUI DIRIGENT NOTRE SOCIETE, ATTENDENT DE NOUS. MOI, JE N'AI LES DETTES QUE DE MES COUPS DE COEUR ... ALORS, TOI COMME MOI, NE CHANGEONS RIEN A NOTRE FACON DE VIVRE ET AU REGARD QUE NOUS PORTONS SUR LE MONDE QUI NOUS ENTOURE !!! SONIA LORIS

SONIA LORIS, TOULON

bravo !! tu as été jusqu'au bout de tes idées. C'est super !! Gros bisous !!! R.... de Toulouse/Lyon

R., Toulouse/Lyon

content de t avoir decouvert et longue vie au commissaire!!!

tao dance, marseille
MIRA beau?

adMIRAble, MIRAculeux, forMIRAble ! Je suis sur que la suite, ça m'ira !

Amnon, Paris

Mme Mira Bonjour, Je suis un fan inconditionelle de ce que vous faites, vous avez changé ma vie, j'attends chacune de vos parutions avec une impatience non dissimulée et l'un de mes reves les plus forts serait de vous rencontrer et que vous me dedicassiez le tome 2 des vos écrits: "les gambettes à Loulou" Je vous aime et attends imapatiemment le tome 3

M....'(a vous de deviner vous etes flic oui ou non, Toulouse

Alors les parisiens, vous avez lu ça ???? Quelle victoire !

Mira, Marseille

Bravo pour ce site super sympa et surtout super bien fait! Il n'y a pas de doute tu es la meilleure.Les photos sont très belles,elles donneraient envie d'aimer Marseille à un supporter du PSG,si si c'est vrai.

paulette, argenteuil

Moi j'ai tout coché donc je rentre dans la case... Site et concept très novateurs. L'interactivité avec l'auteur est stimulante et sera enrichissante. C'est une image positive et riche de Marseille. On retrouve dans les lettres de Marseille un peu de l'auteur n'est ce pas ? C'est une bouffée de soleil et d'authenticité...j'aime ! Je suis impatiente de le lire. Bravo Nadine !!!

H'aya, Charenton le Pont
kol akavodddddddddddd Mira!

mille fois mieux comme ça le site!

Hedva, Los Angeles

bravo mirabelle...j attend de voir si c est mimosa qui la vraiment tue ou pas??/ DONNE MOI UN INDICE

NAT, tel aviv
Couleur du fond

Ca a du peps !

BB, Mrs
TROP SYMPA !

Incroyable, je savais pas qu'on pouvait déjà mettre des messages ! Bon ben t'es le premier, ça c'est cool !

MIRA, Marseille
c'est drole

entre toi et moi me rappelle une certaine chanson

Av, Marseille
LE 22 DECEMBRE A LA GARE SAINT-CHARLES... MARSEILLAIS EN AVANT !

Je vous attends à partir de 9H30 pour toute la journée, à la libraire en face du Mac Do, dans le nouveau hall de la gare. Dites-ler à vos amis, et pensez-y pour les pettis cadeaux de Noel de dernière minute !

,

Chère Mira, Soyons clairs Ma Belle, Je Te Hais! Je t’explique. Nous nous retrouvâmes avec joie sous un beau soleil de printemps sur notre chère Canebière. Les premiers émois passés, nous discutâmes avec passion de tes nouveaux opus dont je fis, bien sur l'acquisition. Après avoir bien râlé après le monde et le soleil qui nous cuisait et qu’on adore, bref de bons marseillais… il fallu se quitter. J’avoue que ma précipitation à te quitter était due à l’impatience de me plonger dans tes polars. Après trois courses rapides au monop’ je marchais à la vitesse d’un mulet au galop trop cuit de soleil et trop chargé vers mon antre fraiche et calme. La faim me tenaillait et l’andouillette qui gisait dans mon frigo se retrouva fissa à la poêle. La cuisson prenant quelques minutes j’en profitai pour ouvrir Terminus, tout le monde descend et d’entrée de jeu tu mets Lino dans ton lit. Putain! quelle ouverture! Tu lui baves sur la braguette depuis trois tomes et là d’entrée de jeu tu le culbutes alors bien sur on lâche plus le bouquin pour savoir la suite et 10 minutes et 15 pages plus tard l’odeur de l’andouillette cramée dans la poêle me ramène à la réalité. Merci Mira, grâce à toi j’ai mangé une demi andouillette bien roussi, c’est bon pour ma ligne, je sais. Heureusement j’avais prévu une bonne salade verte à l’huile d’olive de mon verger, merci encore pour les tâches sur le pantalon, car lire et manger d’une main… j’te fais pas un dessin. J’te la fais courte du café bouillu au cro-onde à la cendre de cigarette qui tombe dans la chemise etc… Bref, quatre vingt pages plus tard et quelques bosses dues au choc dans les portes et les meubles, il faut pas lire en marchant, merci de la leçon. Je décidai de prendre mes quartiers de nuit à poil dans mon canapé avec bouteille d’eau, cigarette, briquet, cendrier, lumière adéquat J’étais enfin prêt au combat car l’E…. de Patrick on aimerait bien le pendre par les burnes comme au bon temps du lynchage populaire. j’suis pas un violent, mais tu as le chic pour nous faire détester les salauds et aimer les barjots, à ce propos si t’as le 06 de Ouarda, j’irais bien boire un coup avec elle pour perfectionner mon parlé marseillais et cultiver nos affinités…J’fais pas d’infidélité à Loulou, mais bon, elle a son Freddo et ses cinq J. déjà… J’suis vite arrivé au terminus donc j’ai voulu savoir ce qu’avait à me dire la baronne. J’étais chaud et bien dans l’ambiance de tes enquêtes alors le Loëj, j’l’ai carrément démasqué en deux-deux. Je raconterai pas la fin car d’autre Miraficionados risque de lire cette lettre, mais pour une fois je t’ai devancé dans ton enquête. A mon avis qui n’engage que ma prétention de lecteur psychopathe je pense que la visite chez le notaire devrait arriver plus tard… et maintenant je m’indigne, merde! Qu’est-il arrivé à ce pauvre Karim? je dirai rien, mais je suis scandalisé de ce qui lui arrive. Rappelle toi que t’es pas là pour nous faire pleurer, putain,con, merde! Voila ce que moi j’ai à te dire, Baronne de mes deux! Attristé et énervé, heureusement il restait les Kouyovs qu’ont une bonne tête de méchant, sur qui j’allais pouvoir passer mes nerfs, ouf! Et voila que tu tombes en pamoison devant le beau Lukas….et en cloque du beau Lino. Dis-moi ta fessée de petite fille, tu la veux tout de suite ou après l’accouchement. Bon à ta décharge, merveilleuse intrigue pleine d’impertinence irrévérencieuse et merci pour l’E… au parisien émigré que je suis, mais j’suis pas rancunier car t’as la chance d’avoir Loulou qui dans sa conf’de presse remet bien les choses à leur place, Vox populi, Vox dei! Une fois de plus, embrasse la fort pour moi! Donc un bon polar! Tu fais des progrès! l’intrigue est plus dense, le rythme soutenu, tu nous emmènes au plus prés dans tes enquêtes qui sont de plus en plus riches en rebondissements et merci à ton frère pour les données techniques. James Bond devient un vieux ringard, chic! Et maintenant, propos de macho! Ma pauvre fille, avec toutes mes excuses, tu te fais engrosser comme une pétasse de la rue saint Fé par le seigneur des Machos marseillais, donc du monde! et tu crois que tu vas le ramener à la maison pour changer les couches et faire le biberon de la nuit, mais ma parole! t’es inconsciente ou t’es folle ou les deux! J’vais t’expliquer le schmilblick! D’abord considère toi comme une immense privilégiée car il accepte d’avoir cet enfant et de l’assumer, fait unique et non renouvelable dans la vie d’un macho et si tu veux pas être répudiée dans l’heure, tu lui fais un fils! Le Graal, il t’a dit UNE FOIS qu’il t’aime, alors tu te le tiens pour dit et tu vas pas jouer le replay en faisant ta midinette. Un macho n’est sincère qu’une fois, s’il se répète c’est qu’il te baratine pour que t’arrêtes de les lui casser ( je reste poli). Sache qu’un macho pense avec ses burnes qu’il considère comme la huitième merveille du monde plus fragile que le cristal, alors on étant grivois, tu les chouchoutes, tu les admires et tu les flattes, mais jamais tu les casses. Plus t’en prendras soin, plus, si je puis dire, tu l’auras au creux de ta main. Aussi tu dois comprendre que pour le macho, le plus important c’est qu’il te désire et pour cela tu dois toujours être la plus belle, la plus désirable et une bombe sexuelle toute la nuit. Je fais confiance à ton charme et à ta plastique hors du commun pour relever ce défi sans peine, y’a que ton mauvais caractère qui joue contre toi, bien que le macho adore ça à condition d’avoir le dernier mot. Ce qui risque d’être difficile avec toi. Au moins ça nous réserve de belles rigolades pour l’avenir à nous lecteurs-voyeurs… Le plus difficile! Le macho est l’étalon suprême de la harde et a toujours besoin de montrer sa supériorité en grimpant sur un max de femelles. c’est ainsi qu’il a le sentiment d’exister. Tu DOIS l’accepter si tu veux le garder, mais dis toi que paradoxalement, c’est à toi qu’il pense en forniquant avec la secrétaire du troisième. Tu dois être patiente car le temps joue pour toi. En effet, un jour la tempe grisonnante et le petit gras sur les abdos feront qu’un soir au creux de l’oreiller il te demandera timidement si tu veux pas avoir un deuxième enfant après le grandiose mariage auquel tu rêves depuis si longtemps. Alors ce jour-là ou plutôt cette nuit-là, tu auras Gagné! Mais n’en profite pas trop ton Lino ne sera pour autant pas devenu une serpillière, juste un bon père de famille, hélas pour la confrérie des Machos! TE voila prévenue, alors tu viendras pas chialer si tu fais la conne! Maintenant je veux m’adresser à tous les Miraficionados! Tu peux lire si ça t’amuses. Mes amis, mes frères de lecture, vous tous qui vous êtes retrouvés comme moi au bout de la nuit à la dernière page de la dernière enquête de Mira …. oui, un silence s’impose. Le bruit de la nuit est devenu assourdissant et le vide qui nous emplit est le gage d’une nuit sans sommeil ou de cauchemards miranesques. Il faut absolument remédier à ça! Aussi je lance une grande pétition internationale pour que Le Commissaire Mirabelle Barane soit contrainte de nous relater chacune de ses enquêtes au jour le jour et non plus d’attendre le bon vouloir de mademoiselle et l’année prochaine pour un nouveau récit. On veut pas des bouquins plus gros, on en veut plus et de suite, saperlipopette! Car à ce rythme là, on aura le prochain quand le petit il aura sa puberté et comme son père ira fourniquer nos filles. Alors mes amis, mes frères de lecture faites connaître les aventures de Mira à vos amis, amants, maîtresse et même à vos ennemis (ça vous réconciliera) et faites circuler partout la pétition: MIRA! OH OUI MIRA! ENCORE! Je vous bise tous les miraficionados et toi, ma Belle, j’attends ton prochain opus avec l’impatience du puceau qui dort sur ton paillasson. Encore et toujours Liver

,

Bonjour chère Mira, J'ai bien reçu le colis, juste avant de partir en vacances (dans le sud ; Nice puis Toulouse...Marseille, ce sera peut-être pour une autre fois !), les 2 livres m'ont ainsi accompagné sous le soleil, c'était parfait (Ce qui est moins parfait, c'est que je suis revenu aujourd'hui chez moi, près d'Orléans, sous la pluie, et en attendant de reprendre le boulot lundi !). Tu rappelles (à juste titre) que ces deux ouvrages étaient convoités par mon humble personne, c'est tout à fait exact. Mes mains tremblaient et la sueur coulait sur mon front buriné (pourquoi pas ?) lorsque j’aperçus le facteur qui introduisait subrepticement le colis divin dans l'ouverture de ma boite à lettres (qui est donc également une boite à livres), un rictus chafouin au coin des lèvres (oui, mon facteur est comme ça). A peine avait-il enfourché son magnifique vélo jaune pour poursuivre sa noble tournée que je me ruais vers la boite afin d'en extraire le précieux contenu... Hélas,je ne pus en trouver la clé (je l'ai retrouvée le soir même, dans la corbeille du chat, mais ceci est une autre histoire) et je fus obligé de forcer la boite avec un démonte-pneu. J'ai dû en racheter une autre, à un prix prohibitif. Je l'ai magnifiquement installée et elle fait à présent l'admiration de mon voisinage. A présent, rentré de vacances bien méritées -ainsi que je te l'ai précédemment indiqué- je viens de ranger tes deux ouvrages avec leurs prédécesseurs, sur les rayonnages de ma bibliothèque (ils sont juste à côté des San-A de Patrice Dard, et tout près de ceux de son illustre et irremplaçable papa - moi aussi je les collectionne !). Eh oui, nous avons quelques goûts en commun, outre l'illustre sus-nommé : Pagnol, Brassens......(évitons juste de parler foot !), je les lis et les écoute très souvent. Je te remercie pour ta série qui, je le souhaite de tout cœur, sera encore très très longue et de plus en plus formidable. A bientôt. Bises. Laurent

Laurent, Semoy (45)

Bonjour chère Mira, J'ai bien reçu le colis, juste avant de partir en vacances (dans le sud ; Nice puis Toulouse...Marseille, ce sera peut-être pour une autre fois !), les 2 livres m'ont ainsi accompagné sous le soleil, c'était parfait (Ce qui est moins parfait, c'est que je suis revenu aujourd'hui chez moi, près d'Orléans, sous la pluie, et en attendant de reprendre le boulot lundi !). Tu rappelles (à juste titre) que ces deux ouvrages étaient convoités par mon humble personne, c'est tout à fait exact. Mes mains tremblaient et la sueur coulait sur mon front buriné (pourquoi pas ?) lorsque j’aperçus le facteur qui introduisait subrepticement le colis divin dans l'ouverture de ma boite à lettres (qui est donc également une boite à livres), un rictus chafouin au coin des lèvres (oui, mon facteur est comme ça). A peine avait-il enfourché son magnifique vélo jaune pour poursuivre sa noble tournée que je me ruais vers la boite afin d'en extraire le précieux contenu... Hélas,je ne pus en trouver la clé (je l'ai retrouvée le soir même, dans la corbeille du chat, mais ceci est une autre histoire) et je fus obligé de forcer la boite avec un démonte-pneu. J'ai dû en racheter une autre, à un prix prohibitif. Je l'ai magnifiquement installée et elle fait à présent l'admiration de mon voisinage. A présent, rentré de vacances bien méritées -ainsi que je te l'ai précédemment indiqué- je viens de ranger tes deux ouvrages avec leurs prédécesseurs, sur les rayonnages de ma bibliothèque (ils sont juste à côté des San-A de Patrice Dard, et tout près de ceux de son illustre et irremplaçable papa - moi aussi je les collectionne !). Eh oui, nous avons quelques goûts en commun, outre l'illustre sus-nommé : Pagnol, Brassens......(évitons juste de parler foot !), je les lis et les écoute très souvent. Je te remercie pour ta série qui, je le souhaite de tout cœur, sera encore très très longue et de plus en plus formidable. A bientôt. Bises. Laurent

Laurent, Semoy (45)
WHAOU !

Chère Mira, Tu ne dois pas t'en souvenir mais nous nous sommes rencontrés aux Lecques au mois d'août. Tu présentais tes ouvrages un soir sur la place du port (mais non, pas le cochon, l'autre !) parmi d'autres auteurs et j'ai décidé de m'attarder sur ton stand (baille mie...) ! Étant féru de lecture quelle qu'elle soit, j'ai aimé la passion et l'humour avec lesquels tu décrivais ton univers. Loin d'être impitoyable, il ne pouvait qu'être en grande partie autobiographique et quand tu m'a dis : "lequel vous prenez ?" et ben j'ai dit : "Tous !". Quand j'y crois, quand je sens les gens (bien que j'étais un peu enrhumé ce jour-là), c'est à fond ! Bien dommage d'ailleurs que tu n'aies plus en stock (contrairement à la coke… dixit Tintin) ton tout premier, "Contrôle parental inclus". Comprenne le message qui pourra… Et puis c'était marrant ce trajet inverse : toi la parisienne descendue à Marseille et qui est devenu phocéenne de coeur; moi le marseillais monté à la capitale et qui est… resté marseillais de coeur, pardi ! En outre (j'avais soif), il y a sûrement des origines et une culture communes qui jouent… Alors oui, l'intrigue et l'enquête policières ne valent pas celles de spécialistes du genre, comme Henning Mankell (le maître absolu pour moi, ça va ne le prend pas mal, je te dis tout, ne Mankell pas !). Mais on s'en fout, ce n'est pas le but (sauf s'il est de l'OM); tu réussis à faire du lecteur un personnage à part entière de tes aventures et ça c'est vraiment agréable de l'impliquer, même si tu ne le ménages pas… Alors oui, j'avoue : J'adore quand Mira belle, ça me rend chèvre… J'adore ton chef, car pour sûr, Lino l'est, homme... J'adore ta meilleure pote, même si elle ne Loulou pas toujours tes qualités... J'adore le futur parrain de ton futur bambin (enfin, en principe, j'attends le prochain numéro…), car c'est souvent grâce à lui que vous n'êtes pas dans la Moïse… J'adore en fait aussi tes autres personnages alors continue de bosser et ne vas pas nous faire un "Lukas Bhürn out", il serait Insipide… Alors, avec ou San Antonio (tu ne peux pas le nier), je t'attends de pied ferme sur ma table de chevet… Amitié Olivier SEBBAH (comme un beau diable)

Olivier, Paris
Contact Mirabelle Barane : m.barane@commissaire-mira.com - Contact presse : presse@commissaire-mira.com
AccueilL'auteurLes livres : extraitsMarseille, ou la Passion d'une VilleNewsEntre toi et moiLiens

Marseille ville Maternelle Marseille ville Accueillante Marseille ville Rancunière Marseille ville Sainte Marseille ville Exubérante Marseille ville Insoumise Marseille ville Lumineuse Marseille ville L...Elle ! Marseille ville Etouffante Marseille ville Prétentieuse Marseille ville Adulée Marseille ville Saisissante Marseille ville Saugrenue Marseille ville Incontrôlable Marseille ville Offensée Marseille ville Nauséabonde Marseille ville Vulgaire Marseille ville Incorruptible Marseille ville Loquace Marseille ville L... Marseille ville Exagérée

Dobeuliou Création sites Internet Marseille